Une enquête s'ouvre sur relations entre Apple et les opérateurs

La distribution des iPhone n’est pas chose facile pour un opérateur. Le contrat avec Apple est difficilement négociable, liant Orange, Bouygues ou encore SFR dans des termes très stricts. Depuis la commercialisation du premier iPhone en 2007, initialement réservé à Orange, de nombreuses questions reviennent régulièrement sur les relations entre la firme californienne et les opérateurs.

À tel point que la DGCCRF, la direction de la concurrence et de la répression des fraudes a ouvert une enquête sur ces relations sur la demande des ministres de l’Économie (Pierre Moscovici), du Redressement productif (Arnaud Montebourg) et de l’Économie numérique (Fleur Pellerin). Les clauses des contrats sont au centre de l’attention, des détails de volume d’achat aux conditions de promotion de l’iPhone par rapport aux autres produits des catalogues. Toute la question est de savoir si Apple n’impose pas, dans ces contrats de distributions, des pratiques anticoncurrentielles aux opérateurs.

Du côté des opérateurs, on ne conteste pas que les négociations avec Apple sont souvent délicates, pour ne pas dire uniques comparées aux autres constructeurs. Sauf qu’une véritable silence règne sur la question, que l’enquête de la DGCCRF saura, peut-être, lever.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
Commenter depuis le forum
    Votre commentaire