Apple + Qualcomm : une histoire d'amour entre parenthèses

Leur relation n’aura pas survécu à la longue suite de procès entamée en 2017. C’est par l’intermédiaire de George Davis, directeur financier de Qualcomm, que l’on apprend qu’Apple n’utilisera plus les modems du fondeur californien.

>> 
[Promo] Le Xiaomi Redmi Note 5 3/32 Go à 146 €

M. Davis a déclaré : « Apple a l’intention de n’utiliser que les modems de notre concurrent plutôt que les nôtres dans la prochaine génération d’iPhone ». Des rumeurs, relayées par le fameux Ming-Chi Kuo, couraient en effet depuis le mois de février selon lesquelles Apple allait abandonner Qualcomm, un de ses fournisseurs historiques de modems, suite à leurs trop nombreux contentieux financiers et judiciaires. C’est Intel, le concurrent dont le nom n’a pas été cité par Mr Davis, qui fournira désormais les modems équipant les smartphones d’Apple.

Les procès entre les deux compagnies se suivaient et se ressemblaient toujours un peu. Tandis que Qualcomm accusait Apple d’avoir partagé des brevets avec Intel et d’avoir illégalement utilisé certaines de leurs technologies, la marque à la pomme reprochait au fabricant de puces de surfacturer ses composants et l’utilisation desdits brevets. Les relations sont donc rompues entre les deux entreprises, mais le bruit court qu’Apple pourrait continuer sa fuite vers l’avant. Le géant de Cupertino s’apprêterait à se passer de certains des composants d’habitude fournis par Intel, les processeurs équipant les MacBook par exemple.

>> À lire : Qualcomm présente le XR-1, son premier processeur dédié à la réalité augmentée

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
Commenter depuis le forum
    Votre commentaire