Apple perd contre Samsung au Japon

Le verdict du tribunal de San Jose (USA) donnant raison à Apple contre Samsung dans le procès qui les oppose a eu l’effet d’une bombe dans le monde de la technologie. Pourtant, le tribunal de Tokyo ne semble pas vouloir prendre cette décision comme une jurisprudence, et a débouté Apple ce vendredi.


Au Japon également, Apple avait attaqué Samsung pour violation de brevets. La marque américaine réclamait un million d’euros à son concurrent, l’accusant d’avoir plagié, entre autres, son système de synchronisation de fichiers. Mais là où une cour américaine a approuvé les accusations d’Apple, Tokyo les a rejetées : « les produits du défendeur (Samsung) ne semblent pas utiliser la même technologie que les produits du requérant (Apple) », a déclaré le juge Tamotsu Shoji, avant de « rejeter la demande du requérant ».


Samsung a évidemment accueilli très favorablement cette nouvelle : « nous saluons le verdict de la cour qui confirme notre position de longue date selon laquelle nos produits ne violent pas la propriété intellectuelle d’Apple. » Apple, de son côté, n’a pas commenté ce jugement, mais garde la possibilité de faire appel.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
1 commentaire
Commenter depuis le forum
    Votre commentaire
  • squirrel
    Amusant, j'attends les trolls sur l'indépendance de la justice américaine !
    0