Apple bannit les VPN de l’App Store chinois

Internet est sous le coup de nombreuses restrictions gouvernementales en Chine. Dernièrement, les internautes ont eu de la difficulté à envoyer des photos ou des vidéos via Whatsapp. Certains Chinois utilisent ainsi les réseaux privés virtuels (VPN) pour contourner la censure. Une méthode qui n’est pas passée inaperçue auprès du gouvernement. Ce dernier a mis en place de nouvelles réglementations qui a contraint Apple à bannir les applications VPN majeures de l’App Store.

Les entreprises comme ExpressVPN ont ainsi reçu un mail d’Apple, annonçant le retrait de leurs produits de l’App Store. La firme de Cupertino évoque d’une violation de la loi chinoise. Car les développeurs d’applications VPN en Chine doivent maintenant obtenir une licence du gouvernement, d’après une note publiée par le ministère de l'Industrie et de la Technologie de l'information en début d’année. Depuis, le pays s’est lancé dans une vaste campagne prévue jusqu’au 31 mai 2018, afin de limiter l’utilisation de VPN.

Apple continue de proposer ce genre d’applications dans d’autres pays. Elles sont accessibles par les utilisateurs ayant une adresse de facturation en dehors de la Chine. Selon Greatfire.org, sur les 1000 sites les mieux classés aux mondes, 135 noms de domaines sont interdits par le gouvernement. La liste inclut Facebook, Google, YouTube et Twitter.

> > >  Lire aussi  Winnie l'Ourson se fait bannir de Chine car il ressemble au président

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
Commenter depuis le forum
    Votre commentaire