Apple Watch Series 3 : première prise en main

La première chose que l’on remarque en accrochant la nouvelle Apple "4G" à son poignet, c’est sa taille. Ou plutôt le fait que ses dimensions ne changent pas par rapport au modèle précédent. Commercialisée à partir de 369 euros, l’Apple Watch Series 3 a beau embarquer un modem 4G qui permet de téléphoner et de la connecter à Internet indépendamment de tout iPhone, elle affiche les même dimensions. Pour autant, ce nouveau modèle dispose toute sorte de fonctionnalités qui lui étaient proscrites jusqu’à maintenant. 

En toute liberté grâce à la 4G

A quoi peut bien servir la 4G ? Nous n’avons pas eu l’occasion de tester la qualité des appels dans la zone de démonstration très bruyante du Steve Jobs Theater, juste après  la keynote d'Apple aujourd'hui (12 septembre). Mais la vidéo diffusée lors de la présentation de l'Apple Watch était éloquente. Celle-ci montrait une employée d'Apple passer un appel en faisant du paddle en plein milieu du lac Tahoe en Californie. Et ce uniquement en utilisant le microphone de la montre.


Une démonstration qui illustre également l’intérêt d'une montre connectée équipée d’une connexion 4G. Vous pouvez maintenant laisser votre iPhone à la maison et continuer à passer et recevoir des appels téléphoniques. La montre utilise le même numéro et est apparemment assez intelligente pour savoir que votre téléphone n'est pas à portée de main afin de transférer automatiquement les appels. La fonction Localise Mes Amis bascule également sur votre l’Apple Watch Series 3.

>>> Lire : notre comparatif des montres et bracelets connectés

Désormais vous pouvez aussi partir courir ou à la salle de sport sans vous encombrer de votre iPhone. Grâce à la 4G vous avez accès à l’intégralité du catalogue d’Apple Music en streaming histoire de faire du sport en musique. Vous n’avez plus besoin que de la montre et d’une paire d'écouteurs Bluetooth.

Reste à savoir ce que vont proposer les opérateurs, et notamment Orange en France. Aux Etats-Unis, Apple précise que les principaux opérateurs proposeront des abonnements dédiés à l’Apple Watch Series 3 sans pour autant donner plus de détails. Aussi intéressante soit l’intégration de la 4G dans la montre connectée d’Apple, un tarif exorbitant aura tôt fait de refroidir les ardeurs des utilisateurs.

De nouvelles fonctionnalités

D'autres améliorations apportées à l’Apple Watch Series sont toutes aussi enthousiasmantes et il nous tarde de la recevoir pour les tester plus longuement. Le processeur dual-core de la nouvelle montre est annoncé comme étant 70% plus rapide que le modèle précédent. De quoi donner un coup de fouet à Siri qui peut désormais répondre oralement aux requêtes. Plus besoin de regarder la montre pour consulter les résultats ce qui sera notamment très utile au volant.

La nouvelle puce W2 est globalement une mise à jour de la puce qui prend place à l'intérieur des AirPods, les écouteurs sans fil d’Apple. Elle accélère les connexions Bluetooth et Wi-Fi lorsque la montre est connectée à l’iPhone ou à un réseau sans fil. Apple a également mis à jour le cardio-fréquencemètre. Ce dernier fournit plus d'informations comme la fréquence cardiaque au repos et la fréquence cardiaque lors des phases de récupération. Un rythme cardiaque bas au repos et une récupération plus rapide indiquent que l’utilisateur est en forme. Ce sont donc des données bien utiles. La montre vous avertira également en cas de rythme cardiaque anormalement élevé alors que vous ne faites pas de sport, signe d’un potentiel problème de santé.

L’Apple Watch Series 3 bénéficie également des améliorations offertes par watchOS 4 qui sera disponible le 19 septembre. Cette mise à jour s’accompagne de nouveaux cadrans qui devraient ravir les fans de Toy Story, d’un meilleur suivi de la natation, de nouvelles fonctionnalités pour l’app musique, et même d'un système d’échange de données avec les équipements sportifs connectés des salles de sport.

Un encombrement qui reste inchangé

La nouvelle Apple Watch Series 3 ne fait pas exactement la même taille que la version dépourvue de 4G. Apple a précisé que la face arrière en cristal est un peu plus épaisse de 0,25 mm par rapport à la Series 2. cela équivaut à deux feuilles de papier et à moins que vous ne soyez doté de supers pouvoirs, il y a peu de chance que vous vous rendiez compte de la différence. Pour notre part nous n’avons rien remarqué en portant l’Apple Watch Series 3 au poignet.

Il en va de même pour son poids. L’Apple Watch Series 1 qui correspond désormais à l’entrée de gamme et qui reste au catalogue au prix de 269 euros, pèse 25 grammes dans sa version de 38 mm. La Series 3 de même taille qui est uniquement équipée d’un GPS affiche un poids de 26,7 grammes tandis que la version 4G pèse 28,7 grammes. Là encore, bien malin qui pourra sentir la différence.

Puisque la connexion cellulaire nécessite des composants supplémentaires, une question s'impose : comment Apple a-t-elle réussi une telle prouesse ? En fait, l’écran de l’Apple Watch Series 3 fait également office d'antenne afin d’assurer la transmission et la réception des signaux cellulaires. Et plutôt que d’utiliser une carte nano SIM aussi petite soit-elle, Apple a opté pour un eSIM telle que celle qui équipe l’iPad 4G. Avec une taille équivalente à 1/100ème d’une carte SIM standard, elle permet à l’Apple Watch de conserver ses dimensions compactes.

Quoiqu’il en soit, il est possible de reconnaitre la version 4G de la Watch Series 3. La Digital Crown est munie d'un pastille rouge, et des points verts indiquent la force du signal sur le cadran de la montre. De plus, en balayant l’écran du doigt on affiche le centre de contrôle qui affiche plus de détails sur la connexion cellulaire. Les deux versions de l’Apple Watch Series 3 sont disponibles en précommande à partir de 369 euros pour la version GPS, et 449 euros pour la version 4G. La montre sera disponible le 22 septembre et Orange sera le seul opérateur à proposer un abonnement dédié pour le moment.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
Commenter depuis le forum
    Votre commentaire