L'iPod touch voit ses protections s'envoler

A gauche le touch, à droite l'iPhoneAprès l’iPhone, l’iPod touch est la nouvelle proie des bricoleurs en tout genre. Seulement quelques jours après sa sortie, le baladeur dernier cri d’Apple voit ses protections démantelées afin que celui-ci puisse accueillir de nombreuses applications tierces.

Contourner les protections de l’iPod touch

Les protections de l’iPhone avaient mis peu de temps avant d’être cassées (cf. Débloquage de l’iPhone : ça fonctionne !). Cela n’était donc qu’une question de jours avant que l’iPod touch subisse le même sort, tant les deux appareils se ressemblent. Voilà qui est fait depuis peu, et il est désormais possible d’installer des applications comme Google Maps, un client mail ou la météo sur son iPod touch.

Plusieurs méthodes différentes ont déjà été développées pour cela, certaines étant exclusives à Windows ou à Mac OS X. Une méthode détaillée est expliquée sur le site Blogeek, tandis que les Macs peuvent passer par un logiciel baptisé iJailBreak. Elles permettent l’installation d’applications développées pour iPhone sans que celles-ci aient été validées par Apple. Il est tout de même intéressant de noter, pour ceux n’ayant aucune envie de détruire leur iPod flambant neuf, qu’une liste d’applications est disponible sur le site d’Apple (cf. Toutes les application web pour l’iPhone).

Notre avis : nul doute qu’Apple réagira aux quelques écarts de ses utilisateurs, comme c’est le cas pour l’iPhone (cf. Apple ruine les iPhone débloqués ?). L’apparente facilité de la manoeuvre risque toutefois de la rendre très populaire auprès des possesseurs d’iPod touch.