Crypto-monnaies : Archos lance un portefeuille physique sécurisé

Ce mercredi, en amont du Mobile World Congress, Archos a dévoilé un appareil d’un genre nouveau. Il ne s’agit ni d’un smartphone, d’une trottinette connectée ou d’un écran intelligent, mais d’un « portefeuille physique de crypto-monnaies », l’Archos Safe-T mini.

Décidément, la diversification semble être le maître-mot chez le constructeur français Archos. Alors que le constructeur s’est relancé récemment sur le marché des smartphones avec sa gamme Diamond, il cherche aussi à se développer dans d’autres secteurs comme la mobilité ou la domotique. Archos a également annoncé ce mercredi un premier pas dans le domaine de la crypto-monnaie avec un portefeuille physique. Baptisé Safe-T mini, il s’agit d’un petit boîtier rond de 58 mm de diamètre vous permettant de stocker en toute sécurité vos crypto-monnaies, plutôt que les laisser sur le disque dur de votre ordinateur par exemple.

Afin d’assurer la meilleure sécurité possible, le Safe-T mini d’Archos génère une clé privée, demande un code PIN allant jusqu’à neuf chiffres pour chaque transaction et crée même un code de récupération des données en cas de casse ou de vol du portefeuille physique. Afin d’utiliser l’Archos Safe-T mini pour effectuer une transaction en crypto-monnaie, il suffit de le connecter en USB à un PC pour transférer les données vers le disque dur de son ordinateur. L’écran du portefeuille physique permet également d’afficher chaque transaction. Parmi les crypto-monnaies prises en charge par le Safe-T mini, Archos annonce une compatibilité avec Bitcoin, Bitcoin Cash, Ethereum, Litecoin et Zcash, tout en précisant que d’autres devises sont « à venir ».

L’Archos Safe-T mini sera disponible dans le commerce à partir du mois de juin au tarif de 50 euros. L’appareil a par ailleurs été conçu en France et sera également fabriqué dans l’hexagone.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
Commenter depuis le forum
    Votre commentaire