Des écailles pour remplacer les gillets pare-balles ?

En alternative aux gilets pare-balles, des chercheurs du MIT et du Technion (Israël) ont mis au point un matériau innovant. Inspiré des écailles d’un poisson, il pourrait donner naissance à l’armure de demain. Grâce à sa structure spécifique, il peut résister aux balles et aux coups de couteaux.

L’équipe du professeur Stephen Rudykh a donc tenté de reproduire les écailles du poisson Arapaima gigas, réputé pour son armure qui le protège de tout, même des piranhas. Cela est rendu possible grâce à sa structure unique, composée de deux couches de protection : dure à l’extérieur et souple à l’intérieur. A l’image de cette structure, l’armure des scientifiques est composée d’une couche élastique interne en guise de peau. A ceci s’ajoute une deuxième couche externe agrémentée d’écailles. L’ensemble donne naissance à un système de blindage sophistiqué capable d’optimiser la protection de son porteur. Pour ce faire, les chercheurs l’ont imprimé en 3D afin de personnaliser l’armure en fonction du besoin.

Dans l’avenir, cette technologie pourrait trouver une application dans le domaine militaire et spatial. En effet, ce revêtement pourrait créer des uniformes militaires et des combinaisons spatiales performants.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
1 commentaire
Commenter depuis le forum
    Votre commentaire
  • Anonyme
    Bonjour

    "il peut résister aux balles" il ne parle pas de calibre de l'ogive car l'AK47, lui passe le gilet par balle et certains blindages !
    0