Un spammeur anglais devant les tribunaux pour arnaque

"Méfiez vous des contrefaçons", on ne le répétera jamais assez.
S’il faut savoir se méfier des arnaques sur Internet, force est de constater que certaines cachent bien leur jeu et font tout pour vous faire tomber dans le panneau.

Mais malgré les nombreuses mises en garde, il arrive parfois que certains pièges fonctionnent et que certains se fassent avoir, comme les victimes d’un spammeur anglais, qui grâce à ses actions frauduleuses a pu encaisser illégalement un total de plus de 2 millions d’euros...

L'arnaque au .EU qui rapporte gros...

Le site du jeune anglais de 23 ans proposait un enregistrement payant pour ouvrir un nom de domaine en .EU.
Le problème est que Peter Francis-Macrae, propriétaire du site, n’a jamais reçu d’accréditation par EURid, qui est officiellement chargé de gérer cette extension, pire encore, il a lancé son site alors même que le .EU n’était pas encore disponible.
Ainsi, plusieurs personnes l’ont contacté afin de sécuriser leur .EU et ce malgré les mises en garde maintes fois publiées par EURid depuis septembre 2003.
Pourtant, le piège aurait pu assez facilement être décelé avec un peu plus de méfiance, notamment si l’on tient compte du fait que seuls les bureaux d’enregistrement accrédités ont la possibilité d’enregistrer les .EU.

Un récidiviste qui n’a pas froid aux yeux

L’homme n’en était pas à son coup d’essai avec cette arnaque aux .EU.
En effet, on sait qu’il avait en 2003 contacté plusieurs propriétaires de noms de domaines arrivant à expiration, les incitant à les renouveler chez lui et les menaçant de supprimer ces mêmes noms de domaine dans le cas contraire.
De plus, il était déjà connu de certaines entreprises spécialisées comme un spammeur notoire, puisqu’il avait pour habitude de commencer chacun de ses méfaits par une grande campagne de spam.
Durant toute sa "carrière", Peter Francis-Macrae aurait perçu la somme de 1,6 millions de Livres Sterling, soit environ 2 millions d’euros...
Il a été arrêté récemment et devra s’expliquer de ses actes devant la justice britannique.

Source : domainesinfo
Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
3 commentaires
Commenter depuis le forum
    Votre commentaire
  • tenSe
    C est vilain de jouer avec le feu ^_^. C est deja une bonne chose qu'il ait été arrêté mais de plus en plus de personne se mettent à adhérer à des activites peu scrupuleuses sur le net...
    0
  • dsms
    oui malheureusement de plus en plus.

    Plus c facile plus ils tantent leurs chance
    0
  • lesemmerdes
    le .EU ne sert pas a grd choz si on peu en .com

    l'insécurité sur le web ça devient impressionant!
    on ira bientot tous se connecter sur des bornes d'acces internet de peur d'être infecter ou autre chose!
    0