Adobe annonce la mort de Flash en 2020

Plus de cinq ans après l’arrêt de la version mobile, Adobe a annoncé ce mardi la fin du développement de Flash. Celui-ci ne sera plus proposé à partir de la fin 2020.

Alors que le HTML5 a permis à de nombreux développeurs de sites mobiles d’alléger considérablement leurs pages en n’étant plus obligés de passer par Flash pour créer des animations ou des interactions plus évoluées avec les utilisateurs, il semblerait que la fin d’Adobe Flash approche à grands pas. C’est ce qu’a confirmé ce mardi l’éditeur du logiciel dans un article de blog.

« Alors que les standards ouverts comme le HTML5, WebGL ou WebAssembly, ont muri ces dernières années, la plupart proposent désormais beaucoup de fonctions et de capacités initiées d’abord par des plug-ins et sont devenus une véritable alternative pour les contenus sur Internet », explique Adobe. Pour l’éditeur, les principaux navigateurs Internet ont désormais tendance à insister sur la compatibilité avec ces formats ouverts et non plus avec la possibilité d’installer Flash : « Compte tenu de ce progrès, et en collaboration avec plusieurs de nos partenaires technologiques, comme Apple, Facebook, Google, Microsoft ou Mozilla, Adobe prévoit de mettre fin à Flash. Plus précisément, nous arrêterons de mettre à jour et de distribuer Flash Player à la fin 2020 ».

Depuis plusieurs années, on ne peut pas dire que les éditeurs de navigateurs web aient été particulièrement protecteurs d’Adobe Flash. En 2010, avant sa disparition, Steve Jobs critiquait ainsi fortement le plug-in, considérant notamment qu’il drainait la batterie des appareils, n’était pas assez performant et ne supportait pas le tactile. À la suite de l’annonce d’Adobe, Google, éditeur du navigateur Chrome, a rapidement réagi sur son blog : « Cette tendance révèle que les sites web migrent vers des technologies ouvertes, qui sont plus rapides et plus économes en énergie que Flash. Elles sont également plus sûres, vous êtes donc davantage en sécurité en faisant vos achats, en consultant vos comptes ou en lisant des documents sensibles », affirme Google.

Flash sera donc supprimé à la fin de l’année 2020. D’ici là, Adobe invite tous les éditeurs de sites web à « migrer leurs contenus Flash vers ces formats ouverts ».

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
Commenter depuis le forum
    Votre commentaire