Arrêt sur images revient en ligne

Arrêt sur ImagesAprès avoir été évincée de la grille des programmes de la chaîne France 5, l’émission "Arrêt sur images" prépare son grand retour sur Internet. Daniel Schneidermann compte en effet relancer son émission avec l’appui d’Internet, et continuera donc à diffuser sur le Web.

Come back sur le Net

Les spectateurs de l’émission découvriront en janvier prochain @rrêt sur images, la version en ligne de l’ancienne émission télévisée. Après avoir créé la controverse dans le petit écran, Daniel Schneidermann ne compte pas se taire et revient sur un autre petit écran, celui de l’ordinateur. Sur le site créé pour l’occasion, il explique sa perception des évènements passés, et les raisons qui selon lui ont poussé son émission vers la sortie.

Disponible sur abonnement

Cette petite modification du mode de diffusion ne se fera en revanche pas sans contrepartie, et les internautes désireux de retrouver Arrêt sur images en ligne devront s’acquitter de la somme de trois euros par mois. Le site indique d’ailleurs que "les étudiants, les chômeurs et les précaires" bénéficieront d’un tarif d’un euro par mois. « Pas besoin de justificatif, nous avons choisi de vous faire confiance », est-il par ailleurs indiqué sur la page d’abonnement. À noter enfin que les internautes sans le sou (ou tout simplement proches de leur argent) pourront s’inscrire en tant qu’« amis radins » et devront justifier de leur décision de ne pas payer dans un courrier adressé à la rédaction, qui décidera alors d’accorder ou non un abonnement gratuit.

Concernant l’émission en elle-même, elle subira quelques changements pour son passage sur le Web. « Plutôt qu’une longue émission hebdomadaire, @rrêt sur images vous proposera des rendez-vous télévisés plus courts, plus fréquents, ainsi que des enquêtes et des dossiers multimédia », indique le site. L’émission reprendra donc en janvier prochain et compte bien faire parler d’elle avant et après cette date.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
7 commentaires
Commenter depuis le forum
    Votre commentaire
  • Mathieu C
    Tout en sachant qu'une partie sera quand même gratuite hein !
    0
  • The filleur
    "les internautes désireux de retrouver Arrêt sur images en ligne devront s’acquitter de la somme de trois euros par mois. Le site indique d’ailleurs que les étudiants, les chômeurs et les précaires bénéficieront d’un tarif d’un euro par mois."
    Mouhahaha! La bonne blague, il espére que sont site va decoller comme ça? Arrét sur le site web qu'il aurait du s'apeller...
    0
  • trattos
    C'est une grave ateinte à la démocratie que cette émission soit arrêtée. Scandaleux!
    0