Arrivo : un projet concurrent de hyperloop à 320 km/h

Arrivo, la société fondée par l'ancien ingénieur de SpaceX et Hyperloop One, Brogan BamBrogan, a annoncé avoir signé un partenariat avec le Ministère des Transports du Colorado pour construire un concurrent du hyperloop à travers la ville de Denver.

En réalité ce n’est pas exactement un hyperloop puisque ce réseau de transport ultra rapide n’est pas censé impliquer la présence d’un tube dans lequel se déplaceraient les véhicules. L'idée de voyager dans un environnement proche de la vitesse du son a été remplacée par une proposition plus modeste. Il s’agit ici de construire une piste magnétique parallèle aux autoroutes préexistantes où des véhicules adaptés se déplaceraient à presque 320 km/h.

Arrivo: The End of Traffic

Le principe d’Arrivo est de rendre accessibles ces pistes magnétiques à des voitures personnelles adaptées, des véhicules de transports en commun ou de fret ou tout simplement qui remorqueraient des voitures inadaptées à ces pistes comme le montre la vidéo de présentation du projet. Ces véhicules seraient conçus spécialement pour les pistes de ce réseau qu’Arrivo surnomme le "réseau super urbain".


L’autre argument d’Arrivo se base sur les destinations que le réseau pourrait desservir. En effet, avec l’hyperloop d’Elon Musk, vous iriez hyper vite pour aller d’une ville à l’autre comme avec un avion et ensuite vous devriez prendre un taxi ou autre moyen de transport. Là avec ce nouveau système au sein des agglomérations, les trajets seraient plus courts avec l’objectif de desservir les quartiers à partir des routes principales.

Arrivo prévoit ainsi de construire une route d'essai le long de la route à péage E-470, qui s’étend du nord au sud à l’est de Denver et proche de l'aéroport. Si tout se passe bien, l'entreprise commencera la construction de son réseau en 2019 avec l'objectif d'être opérationnel en 2021.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Soyez le premier à commenter
Commenter depuis le forum
    Votre commentaire