Ashley Madison met à prix la tête de ses hackers

Le site Ashley Madison, qui a récemment été victime d’un vol de données concernant la totalité de ses utilisateurs, a donc réagi cette semaine. Avid Life Media, l’éditeur canadien du site de rencontres extraconjugales, a annoncé qu’une prime de 500 000 dollars canadiens, soit environ 325 644 euros, sera offerte à quiconque pourra fournir des informations menant à la capture des hackers ayant diffusé ces informations.

« Cet événement n’est pas un acte d’hacktivism », avait déjà martelé le site la semaine dernière, peu de temps après la diffusion des données personnelles de ses membres. « C’est un acte criminel, une action illégale contre les membres d’AshleyMadison.com ». Aujourd’hui, le site veut augmenter les chances de faire arrêter les responsables en offrant une prime de 500 000 dollars à quiconque pourra fournir des informations pouvant mener à leur arrestation. « Si les gens savent que ces actions ne sont pas un crime anonyme et qu’ils peuvent se faire prendre, cela aura un effet beaucoup plus dissuasif à l’avenir ».

Les conséquences de cette fuite de données seraient déjà très importantes pour le site, qui fait l’objet d’une plainte en nom collectif au Canada dans laquelle on lui reproche notamment la conservation des données personnelles pendant une durée indéterminée, y compris pour les utilisateurs ayant supprimé leur compte. Enfin, les autorités canadiennes ont confirmé en ce début de semaine que cette attaque serait à l’origine du suicide de deux utilisateurs du site au Canada.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
    Votre commentaire