Dieselgate : 7 ans de prison pour un responsable de Volkswagen

Oliver Schmidt, un ancien cadre de Volkswagen, a été condamné à une peine de sept ans de prison et une amende de 400000$ dans le cadre du procès lié au scandale des émissions de gaz des moteurs diesel de la marque, qui avait éclaté fin 2015.

Au mois d'août, Monsieur Schmidt avait conclu un arrangement avec le département de la Justice américain. Et alors que l’ancien employé avait souligné qu’il “avait été abusé par sa compagnie et que des dirigeants plus expérimentés l’avaient coaché dans la préparation d’un scénario visant à mentir aux autorités”, les juges n’ont fait preuve d’aucune mansuétude à son égard et l’ont condamné à la peine maximale possible dans ce cas.

Le groupe Volkswagen a déjà dû payer près de 30 milliards de dollars d’amendes et en rachats après que les autorités ont découvert que la marque d’automobiles avait implémenté un logiciel permettant de truquer les statistiques concernant les émissions de gaz de leurs véhicules. Le logiciel en question permettait aux véhicules de passer les tests d’émission en condition de laboratoire, et se désactivait en conduite réelle, améliorant de ce fait les performances routières, mais annulant tout bénéfice concernant la pollution.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Soyez le premier à commenter
Commenter depuis le forum
    Votre commentaire