Avast vs AVG : 45 euros d’écart pour la même chose ?

D’un côté, Avast Ultimate, 120 € pour protéger un seul PC. De l’autre, AVG Ultimate, 75 € pour protéger un nombre illimité d’appareils. Pourtant les deux solutions sont construites autour du même antivirus. Alors pourquoi un tel écart de prix ? Et au final que choisir ?

Avast est une marque très populaire en France, notamment par le biais de sa protection gratuite Avast Antivirus Gratuit. L’éditeur tchèque a racheté il y a deux ans son grand concurrent de l’univers du gratuit, tchèque lui aussi, AVG. Si les deux marques subsistent et préservent chacune leur identité visuelle (l’interface utilisateur des deux produits est différente), les offres reposent techniquement sur un même socle, celui de l’antivirus Avast.
Dans un monde où la richesse et l’efficacité des protections embarquées dans Windows 10 rendent moins cruciale l’adoption d’un antivirus tierce (cf. comment bien choisir son antivirus), les éditeurs de sécurité ont du mal à survivre et faire valoir les qualités de leurs produits. Les acteurs de l’univers gratuit font désormais un forcing marketing, plutôt désagréable pour l’utilisateur, afin d’encourager les clients à adopter les offres payantes. Des offres qui pour justifier leur utilité ne cessent de s’enrichir de multiples fonctionnalités transverses comme l’optimisation des performances, la gestion des mots de passe, l’accès au VPN, etc.

Quelles sont les différences ?

C’est ainsi qu’Avast et AVG déclinent désormais leurs offres respectives en version « Ultimate » embarquant tout un ensemble de boucliers et d’outils rendant la comparaison des solutions plus compliquées. Ce tableau donne un bon aperçu des fonctionnalités proposées par chacune des deux suites :

Loading...

Comme on le voit, les deux protections sont très complètes même si, sur le papier, AVG est une suite moins complète. Il lui manque un gestionnaire de mots de passe (il en existe un en option chez AVG, mais aussi de nombreux gratuits ou freemium sur le marché) ; un VPN intégré (là encore AVG en propose un en option, mais vous pouvez surtout opter pour des alternatives plus intéressantes comme le démontre notre comparatif VPN) ; l’outil d’analyse des vulnérabilités réseau d’Avast (qui est de toute façon plutôt gadget et pas d’une grande pertinence) ; le navigateur Web « Secure Browser » (qui n’intéressent en réalité personne, les utilisateurs préférant garder le navigateur habituel) ; l’anti-tracking (qui peut être remplacé par les nombreuses extensions équivalentes comme AdBlock ou Ghostery) ; et la Sandbox manuelle (un outil technique en fin de compte très rarement employé par les utilisateurs Avast).

Laquelle est la plus efficace ?

Reste à savoir si les manquements évoqués ci-dessus impactent ou non la sécurité au quotidien. Et la réponse est simplement « Non ». Il suffit pour cela de se pencher sur les différents tests des laboratoires.
Sur le dernier test d’AV-Comparatives, les deux suites obtiennent le même score : 99,6%
Sur le dernier comparatif d’AV Test, les deux suites sont également ex aequo obtenant « 5,5/6 » en protection, « 5,5 / 6 » en performance, et « 6 / 6 » en utilisation.
Sur nos propres tests techniques, les deux suites obtiennent des scores quasi identiques que ce soit en termes de réactivité des détections (Note d’Avast : 18,7/20, Note d’AVG : 18,7/20), en termes d’antiphishing et de protection des navigations Web (Note d’Avast : 14,1/20, Note d’AVG : 13,8/20), ou en termes de défenses proactives face aux codes inconnus (Note d’Avast : 15,7/20, Note d’AVG : 15,1/20).
Conclusion, les deux suites arrivent à égalité parfaite en matière d’efficacité défensive. Dès lors, la moins chère des deux devrait emporter votre adhésion. Or, côté prix demandé, le fossé entre les deux est abyssal.

Et côté rapport qualité/prix ?

Car lorsque l’on s’intéresse de près aux tarifs demandés, on est en droit de se demander où est la cohérence des dirigeants de ce groupe qui diffuse les deux solutions.
Parce que l’offre AVG couvre tous vos appareils du foyer (la licence vous permet d’installer la protection sur tous les PC, Mac, smartphones et tablettes Android de votre famille), elle est beaucoup plus intéressante que celle d’Avast qui se limite à 1 seul PC !!!
La différence de prix s’explique essentiellement par l’intégration du VPN dans l’offre Avast, mais c’est payé celui-ci au prix fort alors qu’il existe des offres VPN bien plus intéressantes sur le marché.

Bref, l’offre AVG Ultimate se révèle bien plus intéressante et avantageuse, d’autant que le logiciel d’optimisation « PC TuneUp » qu’elle intègre se montre plus complet que celui proposé dans Avast Ultimate. La suite d’Avast cherche de son côté à regrouper tous les outils proposés par l’éditeur en un seul package. L’idée est louable, mais l’offre est trop mal pensée pour séduire. D’autant qu’Avast triche avec sa formule puisque Avast Ultimate n’intègre que la version light d’AntiTrack et que le produit vous invite, au final, à acquérir séparément AntiTrack Premium pour 25€ par an.
Certains concurrents ont une approche similaire, mais bien plus intéressante et honnête. Typiquement, Avira Prime propose d’accéder vraiment à « toutes les offres Avira » dans un abonnement mensuel à 12,95 € pour protéger tous les appareils du foyer (ou 9,95€ par mois pour 5 appareils). Voilà qui est bien plus convaincant…

À lire aussi : Les 10 règles d’or de la sécurité sur Internet

Posez une question dans la catégorie News du forum
Soyez le premier à commenter
Commenter depuis le forum
    Votre commentaire