Baidu lancera ses bus autonomes en Chine l'an prochain


Selon les informations relayées par Bloomberg, les bus autonomes de Baidu circuleraient sur les routes japonaises au début de l’année prochaine. C’est le fruit d’un partenariat entre le constructeur chinois et SB Drive, une filiale autonome de Softbank spécialisée dans le transport public.

La Chine serait en avance

Baidu aurait confié la construction de ses bus appelés Apolong à l’entreprise chinoise King Long qui en aurait déjà fabriqué une centaine. D’après la BBC, les véhicules peuvent accueillir 14 passagers, il n'y a pas de siège conducteur ni de volant. Selon la National Highway Traffic Safety Administration (NHTSA), l’Apolong sera doté de capacités de conduite autonome de niveau 4, autrement dit, la présence d’un chauffeur ne sera pas nécessaire dans une zone géographique spécifique.

L'entreprise a également annoncé des mises à jour relatives à Apollo, sa plateforme de conduite autonome. Une reconnaissance faciale permettrait de détecter la fatigue des conducteurs et faciliterait le travail des voituriers. Enfin, selon un communiqué d’Intel, Baidu installera sur ses voitures des caméras et des logiciels de vision par ordinateur développés par Mobileye, une filiale de la compagnie américaine.

>>> Apple et Volkswagen vont concevoir des navettes de transport autonomes à base de T6

Posez une question dans la catégorie News du forum
Soyez le premier à commenter
Commenter depuis le forum
    Votre commentaire