Le créateur du Bitcoin poursuivi en justice pour escroquerie


Le «créateur» de Bitcoin, Craig Wright, est poursuivi par la famille du regretté Dave Kleiman pour une escroquerie, qui est évaluée à une valeur de 5 milliards de dollars. Kleiman, décédé en 2013, était un analyste informatique légiste, auteur de plusieurs livres sur la sécurité informatique, et supposément impliqué dans l'invention du Bitcoin. En 2011, il a fondé une société appelée W & K Info Défense Research LLC en Floride avec Wright. Le duo aurait détenu 1,1 million de Bitcoins entre eux à l'époque.

Selon la plainte, déposée par la famille de Kleiman, Wright a tenté d’antidater et de falsifier des contrats, de manière à transférer les actifs de Kleiman à ses propres avoirs. Les accusations tentent à exposer que Wright avait conçu 5 milliards de dollars de Bitcoins et de propriété intellectuelle de Kleiman sur les technologies de blockchain. En plus de cela, les documents détaillant le fonctionnement de la société W & K indiquent que Kleiman est le seul membre de l'entreprise, et que son patrimoine est évalué à 1,1 million de Bitcoins, ce qui représente un peu plus de 10 milliards de dollars. Et c’est que  la famille de Kleiman veut récupérer. En outre, Wright a admis qu'il détenait au moins 300 000 Bitcoins appartenant à Kleiman, dans des courriels qu’il a échangés  avec le frère de Kleiman.

Il serait intéressant de voir la suite de cette affaire, car il pourrait potentiellement apporter plus de lumière sur les origines louches de la crypto-monnaie, la plus populaire au monde. Si Wright est reconnu coupable, cela pourrait également affecter nChain, la firme de développement de blockchain, où il sert en tant que scientifique en chef, ainsi que Bitcoin Cash, la monnaie créée l'année dernière en se détachant de Bitcoin.

>>> Lire aussi L’année commence mal pour le Bitcoin

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
Commenter depuis le forum
    Votre commentaire