BlackBerry attaque Facebook, whatsapp et Instagram



BlackBerry a déposé une plainte contre Facebook au tribunal fédéral de Los Angeles. La firme canadienne accuse le géant des réseaux sociaux de copier les fonctionnalités de BlackBerry Messenger.
Concrètement, les accusations formulées par BlackBerry portent sur la création d’applications de messagerie mobile qui exploitent illégalement ses brevets, notamment ceux relatifs à la sécurité et l’interface utilisateur. Outre Facebook, WhatsApp et Instagram sont également visées. Paul Grewal, l’avocat de Facebook, a déclaré que son entreprise allait se battre. Pour lui, la compagnie canadienne n’est plus dans la course en matière d’innovation et souhaite " taxer celle des autres."

Les brevets, une mine d’or pour BlackBerry ?

BlackBerry a longtemps dominé le secteur des smartphones avant de se faire dépasser par les autres constructeurs. La société possède plus de 40 000 brevets liés à ses technologies. Les domaines concernés sont variés, on peut citer entre autres les systèmes d’exploitation, la cybersécurité ou encore la communication sans fil. Convaincre les autres entreprises de lui payer une redevance figure parmi les stratégies de John Chen, le PDG de la firme canadienne.

Toutefois, la démarche n’est pas toujours couronnée de succès et BlackBerry intente alors un procès contre celles qui violent ses brevets. Par exemple, une procédure contre Nokia est en cours devant le tribunal fédéral de Delaware.

>>> Lire notre [Test] Blackberry KeyOne : que vaut le nouveau smartphone Android de Blackberry ?

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
Commenter depuis le forum
    Votre commentaire