Blackberry s'intéresse à la voiture

La firme canadienne BlackBerry a présenté de nouveaux logiciels pour la gestion des systèmes informatiques et le pilotage des voitures. L’accent est mis sur la sécurité avec son hyperviseur QNX Hypervisor 2.0, basé sur le système d’exploitation QNX SDP 7.0. Il permettra de cloisonner les différents environnements d’exécution.

Ainsi, tous les systèmes s’exécutent indépendamment sur un même composant électronique. Une panne du module secondaire n’aura aucune répercussion sur les systèmes jugés critiques comme le contrôle des freins ou de l’accélérateur. « Pensez à une maison, et un cambrioleur entrant dans une pièce. Donc, même si le cambrioleur entre dans cette pièce, la porte est verrouillée, il ne peut pas sortir de cette pièce. Et même s'il peut entrer dans le couloir, les autres chambres sont verrouillées », explique John Wall, directeur de BlackBerry à Reuters.

>>> Lire aussi Des hackers prennent le contrôle d’une Cherokee à distance

D’après BlackBerry, cette génération d’hyperviseur équiperait plusieurs véhicules actuellement en développement et le système d’exploitation, QNX, est embarqué sur plus de 60 millions de voitures. La demande pour ce type de logiciel devrait connaître une hausse alors que les constructeurs travaillent sur des modèles autonomes. Une prévision que partagent beaucoup d’acteurs financiers puisque le prix des actions de BlackBerry a augmenté de 63 % depuis fin mars avec l’arrivée des offres autour du QNX.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
Commenter depuis le forum
    Votre commentaire