Attention, votre casque Bose vous espionnerait

Bose est accusé d’espionner ses clients. Via l’application compagnon de ses casques sans-fil, il serait en mesure de récupérer les informations des podcasts, des musiques ou autres contenus audio écoutés par l’utilisateur.

C’est un habitant de Chicago qui porte plainte auprès de la cour fédérale. Outre l’espionnage, Kyle Zak accuse également Bose de revendre les données des utilisateurs sans leur autorisation.

Après avoir acheté son QuietComfort 35 (excellent casque au demeurant), le plaignant a installé l’application qui lui est associée. Il a ensuite renseigné son nom, son adresse mail ainsi que le numéro de série de son casque. Il a ensuite été surpris d’apprendre que Bose envoyait « toutes les informations des contenus multimédias » de son smartphone a des tierces parties. Une information essentielle dont il n’est fait aucune mention dans les déclarations de confidentialité de l’application.

« Les gens mettent leur casque sur leur tête parce qu’ils pensent que c’est privé, mais ils peuvent transmettre des informations qu’ils ne souhaitent pas partager », déclare Christopher Dore, l’avocat de Kyle Zak.

Bose n’a pas encore fait de déclaration à ce sujet. De son côté, Kyle Zak souhaite que cesse cette collecte de données. Il veut également récupérer des millions de dollars en dommages pour tous les possesseurs de QuietComfort 35 mais aussi de QuietControl 30, SoundLink Around-Ear Wireless II, SoundLink Color II, SoundSport Wireless et SoundSport Pulse Wireless.

>>> Comparatif de casques anti-bruit : quel est le meilleur ?

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
Commenter depuis le forum
    Votre commentaire