Bouygues doit ouvrir son réseau 3G

Bouygues Telecom L’ARCEP (Autorité de Régulation des Communications Électroniques et des Postes) a mis Bouygues Telecom en demeure sur les problèmes de déploiement du réseau 3G de l’opérateur.

Selon les termes des licences, Bouygues devait couvrir au moins 20 % de la population avec un réseau 3G dès 2004. Actuellement, seuls 12 % de la population est couverte par le réseau de Bouygues, et l’offre est uniquement réservée aux entreprises et pour la transmission de données. L’ARCEP souhaite que Bouygues couvre les 20 % de la population (au moins) et offre la transmission de voix sur la 3G, avec une ouverture du réseau au grand public.

Bouygues a répondu officiellement que les demandes de l’ARCEP (20 %, ouverture au public et service voix) seront disponibles au plus tard le 30 novembre 2007. La société indique aussi qu’elle déploie un réseau HSDPA (3G+) plus rapide que le réseau UMTS classique, et que la faible couverture de la population vient du fait que le réseau de Bouyges est très dense, pour une meilleure qualité de service.