Ce bracelet veut aider les malades de Parkinson à écrire

Si l’on rencontre souvent la maladie de Parkinson chez les personnes âgées, elle peut aussi survenir chez les trentenaires. C’est le cas d’Emma Lawton en 2013 alors qu’elle travaillait comme concepteur graphique. La jeune de 33 ans à l’époque a dû renoncer à dessiner et à écrire, car ses tremblements l’en empêchaient. Mais sa rencontre à Londres avec Haiyan Zhang chercheur chez Microsoft lui a redonné de l'espoir.

Le chercheur a commencé à travailler sur un bracelet couplé à une tablette qui donne plus de contrôle au patient. En fait, le gadget vibre également, mais de sorte à compenser les tremblements. Emma Lawton devient ainsi la première à bénéficier du bracelet connecté et l'utilise depuis bientôt un an. La jeune femme est désormais capable d’écrire et de dessiner. « Cela me donne un certain contrôle. L'écriture, ce ne sera pas parfait. Mais, mon Dieu, c'est mieux », a-t-elle déclaré dans un article de blog.

> > >  Lire aussi   Montres et bracelets connectés : comment choisir ? Lequel acheter ?

Il reste ainsi quelques améliorations à faire, mais les résultats sont déjà prometteurs. Le gadget a été baptisé Emma Watch et dévoilé durant le Microsoft Build à Seattle le 10 mai dernier. Pour la prochaine étape, Zhang va s’associer à des chercheurs en neurosciences à Londres afin d’améliorer le bracelet connecté.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
Commenter depuis le forum
    Votre commentaire