Son bracelet connecté détecte une anomalie et lui sauve la vie

Les gadgets électroniques font désormais partie du quotidien. Ils livrent différentes informations grâce aux capteurs embarqués. Si les bracelets connectés aident dans le sport ou dans une tentative pour perdre du poids, ils peuvent également informer les utilisateurs sur leur état de santé. C’est le cas de Patricia Lauder 73 ans qui habite dans le Connecticut. L’Américaine a remarqué un rythme cardiaque anormalement élevé allant jusqu’à 140 battements par minute sur son Fitbit alors que le rythme habituel oscillait entre 60 et 70.

> > >  Voir le [Test] Fitbit Alta : que vaut le nouveau bracelet connecté ?

Il faut dire qu’elle avait consulté pour une infection des sinus auparavant. Alors qu’elle attendait les résultats, les données étaient tellement alarmantes qu’elle a appelé les urgences. L’analyse a mis en évidence la présence de caillots qui obstruaient la circulation sanguine dans les deux poumons. Le cœur devait alors travailler encore plus fort afin d’augmenter le niveau d’oxygène. Sans traitement approprié, le flux sanguin aurait pu être interrompu causant la mort du patient.

La majorité des bracelets connectés vont de pair avec une application mobile qui exploite les données des capteurs embarqués. Même si l'usage n’est pas particulièrement orienté vers le domaine médical, les enregistrements peuvent livrer de précieuses indications aux médecins. L'an dernier, un habitant du New Jersey a survécu à une attaque cardiaque grâce à son bracelet connecté, qui a fourni aux secouristes des données suffisamment précise pour lui sauver la vie/

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
Commenter depuis le forum
    Votre commentaire