Fitbit : des mesures cardiaques hyper fiables ? Pas si sûr

Les mesures des bracelets connectés sont-elles vraiment fiables ? C’est une question qui se pose de plus en plus, compte tenu du nombre toujours plus important de mesures effectuées par ces appareils. Selon une étude menée par le cabinet Lieff Cabraser, les bracelets de Fitbit se tromperaient lourdement dans la mesure du rythme cardiaque.

>>> Retrouvez notre comparatif des meilleurs bracelets connectés

Souhaitant intenter un recours collectif contre Fitbit, le cabinet d’avocats américain Lieff Cabraser a comparé le rythme cardiaque mesuré par deux bracelets de la marque, les Fitbit Surge et Fitbit Charge HR, avec les données mesurées par un électrocardiogramme. En moyenne, sur les 43 personnes étudiées, le cabinet a ainsi remarqué un écart entre les deux techniques de mesure pouvant atteindre 25 battements par minute (bpm). Par ailleurs, cette différence de mesure était particulièrement prononcée après un effort de grande intensité : « Au cours d’un exercice moyen à intense ou très intense, le capteur PurePulse a enregistré un rythme cardiaque qui diffère de l’électrocardiogramme de 19,2 bpm en moyenne ».

L’objectif de l’étude est avant tout de convaincre les possesseurs de bracelets Fitbit de rejoindre l’action collective pour poursuivre le constructeur en justice. Si les bracelets connectés ont d’abord permis de calculer le nombre de pas parcourus en une journée, ils mettent désormais en avant d’autres usages comme la mesure de rythme cardiaque ou le suivi GPS.

Pour les possesseurs de Fitbit Charge HR, ces mesures floues sont d’autant plus dommageables que Fitbit propose le même bracelet avec une simple différence : il ne mesure pas le nombre de battements cardiaques par minute. Proposé à partir de 90 euros, le Fitbit Charge est ainsi commercialisé 30 euros de moins que sa version avec capteur cardiaque.

>>> Retrouvez notre test du Fitbit Charge HR

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
    Votre commentaire