Sport : les bracelets connectés ne feraient pas mieux que les smartphones

Les bracelets connectés deviennent de plus en plus populaires chez les sportifs, qui les utilisent pour obtenir un suivi de leur activité physique. Si ces bracelets s’avèrent pratiques pour savoir où on en est, une étude publiée récemment indique qu’un simple smartphone pourrait tout aussi bien effectuer un travail similaire, rendant ainsi l’achat d’un bracelet superflu.

L’Université de Pennsylvanie a publié récemment une étude, dans laquelle elle explique qu’elle a effectué les mêmes exercices avec une montre connectée, puis avec un smartphone équipé d’une application adéquate. Le résultat est étonnant : en moyenne, la différence constatée entre les données enregistrées par le bracelet et celles recueillies par le smartphone ne dépasse pas 7 %. Une marge relativement faible, mais qui peut varier selon les modèles : l’étude explique par exemple que le Nike Fuelband affichait des résultats assez différents du seul smartphone, tandis que le Fitbit était plus proche.

Pour autant, l’étude ne prétend pas que les bracelets connectés sont inutiles ou doivent être ignorés. Les tests ont été limités à six modèles, et le rapport souligne l’évidence : dans certaines situations, un smartphone n’est tout simplement pas adapté, et dans la majorité des cas, il reste bien pratique de conserver un bracelet pour faire les comptes à notre place.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
Commenter depuis le forum
    Votre commentaire