Un braquage de banques rapporte un milliard de dollars à des pirates

Pas de doute, le crime paie, surtout en ligne. À en croire le spécialiste en sécurité russe Kaspersky, un groupe de hackers venu de Chine, de Russie ou encore d’Ukraine serait parvenu à réaliser l’un des plus grands casses de banque en ligne de l’histoire. Le chiffre est estimé entre 300 millions et un milliard de dollars, pour un braquage qui dure depuis 2013.

Le mode opératoire est systématiquement le même : d’abord, les ordinateurs de la banque sont infectés par un malware, qui installe un logiciel de surveillance. Puis, les habitudes des employés sont observées durant plusieurs jours, et leurs comportements sont finalement répliqués, afin de faire des transactions avec des montants importants qui ne peuvent pas être repérées. C’est ainsi que les hackers ont réussi à voler jusqu’à 10 millions de certaines victimes.

Des banques du monde entier sont touchées, puisque ce braquage virtuel concerne des établissements situés en Amérique du Nord (Canada et États-Unis), mais également en Europe (France, Allemagne, Russie…) ou encore en Asie (Chine, Japon…). En tout, ce sont plus de 100 banques réparties dans 30 pays différents qui ont été touchés.

Chris Dogget, responsable de la division nord-américaine de Kaspersky, explique qu’« Il s’agit probablement de l’attaque la plus sophistiquée jamais réalisée à ce jour, en terme de tactiques et de méthodes que les cybercriminels ont utilisées pour rester couvert ». Si les banques restent silencieuses pour l’instant, une enquête est actuellement en court entre Interpol et Europol.

Lire : Hack de Sony : les mails des avocats dans la nature

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
Commenter depuis le forum
    Votre commentaire