Rodolphe Belmer de Canal + joue le tonton flingueur d'Orange

Rodolphe BelmerDans une interview accordée hier au Journal du Dimanche, Rodolphe Belmer, directeur général adjoint de Canal +, commente vertement l’arrivée d’Orange sur le marché de la télévision. Pour lui « Il n’y a pas photo entre Canal + et Orange ».

Le rôle du CSA en question

Pour Rodolphe Belmer, il y a en effet une « disproportion entre le bruit énorme provoqué par sont entrée dans notre secteur et la réalité de son contenu actuel ». Il souligne également une grande différence d’offre au niveau du foot et du cinéma : « Certains ont beaucoup commenté le fait que Warner ait signé avec eux, en omettant que tous les autres grands studios ont resigné avec nous, que ce soit la Paramount, Universal, Fox, Sony ou Disney ».

Il égratigne au passage la communication massive d’Orange : « Ce n’est pas parce qu’on loue une belle plage à Cannes pour faire des effets d’annonce pendant le festival qu’on est déjà un opérateur de télévision ».

Il soulève ensuite la légitimité d’Orange, dont l’actionnaire principal est l’État français : « Est-ce France Télécom, ayant l’État comme actionnaire de référence n’entre pas de cette manière dans le domaine des contenus audiovisuels, sans les contrôles préalables requis, via le CSA par exemple ? »

Enfin, il se demande s’il est de bon ton que l’État qui est en train de réorganiser son audiovisuel public investisse 400 millions d’euros (la somme qu’il doit trouver suite à la suppression de la publicité) dans les nouveaux programmes d’Orange. Si l’opérateur télécom ne l’avait pas fait, il pourrait appliquer « une ristourne formidable de 20 euros par foyer sur leur abonnement ».

On constate donc que Rodolphe Belmer est ici très vindicatif quant à l’arrivée d’Orange sur « son » marché de la télévision payante. C’est en général un signe qui ne trompe pas quant au sérieux de l’offre qu’Orange est en train de construire petit à petit.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
2 commentaires
Commenter depuis le forum
    Votre commentaire
  • Anonyme
    Le passage sur l'Etat, je pense que le Monsieur ne comprend pas le fonctionnement de France Telecom Orange.... etat actionnaire mais pas un Etat qui met la main au porte monnaie... c'est un actionnaire minoritaire maintenant et quand ils étaient majoritaires, france telecom contribuait a donner de l'argent à l'Etat et pas trop trop l'inverse
    0
  • spproust
    Citation:
    il pourrait appliquer « une ristourne formidable de 20 euros par foyer sur leur abonnement ».

    Le prix de l'abonnement n'est pas fixé par France Télécom. Malgré leurs demandes répétées, ils n'ont pas obtenu l'autorisation de le baisser...
    0