Un tatouage enfantin pour remplacer une prise de sang

Son design n’est pas sans rappeler celui d’un smiley bien qu’il soit destiné à des fins médicales. Fruit d’une recherche scientifique, il s’agit d’un capteur de métabolisme à coller sur la peau, telle une décalcomanie.

Ce tatouage temporaire qui est en fait, une puce, a été développé par une équipe de l’Université de Toronto. Grâce à des capteurs intégrés, elle permet de détecter les troubles métaboliques chez un individu. De quoi faciliter le travail des médecins ou des coachs sportifs. Sous son design ludique se trouve une électrode sélective d’ions qui surveille l’évolution du pH de l’épiderme. Elle envoie alors un signal au moindre changement. Les yeux du smiley représentent les capteurs tandis que ses oreilles sont les contacts directs du dispositif avec la peau. Créé à partir du même procédé que la décalcomanie, le dispositif adhère à la peau de son porteur et résiste aux mouvements et à la transpiration excessive.

Même si le tatouage ne sera pas commercialisé, il pourrait être utile dans le milieu hospitalier, en particulier à destination des enfants afin de dédramatiser des actes tels que les prises de sang.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
    Votre commentaire