Le casque VR avec odorama : fausse bonne idée

Depuis près d'un siècle, des entrepreneurs créatifs ont proposé de multiples façons d’intégrer les parfums et les odeurs dans les expériences multimédias. Au début des années 1960, les principales technologies concurrentes étaient Smell-O-Vision et AromaRama. Sans surprise, les gens en ont conservé un mauvais souvenir.

OhRoma est le dernier accessoire en date à offrir une expérience olfactive. Ce gadget produit par CamSoda ressemble à un masque à gaz et il est couplé avec un casque VR. Et comme beaucoup d'innovations, il vient de l’univers du X. Pendant que le casque transmet les scènes virtuelles, l’application détermine le moment où il faut libérer les odeurs.

>>>  Voir le [Test] Google Daydream View : faut-il craquer pour le casque de réalité virtuelle de Google ?

OhRoma a développé de nombreux parfums permettant de reproduire près de 30 odeurs caractéristiques allant des parties intimes aux culottes des stars de l’industrie. Selon Victoria Ryan qui fait des échanges coquins sur webcam, cette technologie pourrait trouver un marché. « Il y a beaucoup de gars qui regardent mes spectacles et qui me disent: « j’aimerai beaucoup vous sentir » », avait-elle déclaré sur HuffPost.

OhRoma est disponible en précommande pour 99,99$. Ce tarif inclut un pack de 30 parfums et il faut compter entre 5,99 $ et 9,99 $ pour d’autres fragrances.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
Commenter depuis le forum
    Votre commentaire