Le tatouage connecté, ça existe, ils l'ont fait

Un tatouage connecté


Après des vêtements, des montres ou encore des bracelets connectés, la startup Chaotic Moon travaille au développement d’un tatouage connecté. Baptisés « Tech Tats », ces petits tatouages temporaires peuvent avoir plusieurs usages, comme lire les données biométriques du porteur.

Le principe des « Tech Tats » est donc d’être composés principalement d’une peinture conductrice, et d’être équipés d’une puce capable de lire et de traiter des informations simples. Parmi les exemples donnés par Chaotic Moon, il serait donc possible de lire les constantes vitales d’une personne malade, et ainsi de détecter « les premiers signes d’une fièvre, les signes vitaux, la fréquence cardiaque… Tout ce qui peut indiquer que vous tombez malade, ou qu’un de vos proches tombe malade ». Car ces tatouages ne se contentent pas de collecter des informations, ils peuvent également les transférer sur un smartphone qui en fera la lecture et pourra interpréter leur signification.

Si les principaux usages présentés par Chaotic Moon ont surtout un rapport avec le médical, la startup imagine également d’autres applications potentielles de ces tatouages, comme la possibilité d’y enregistrer ses données bancaires pour effectuer un paiement sans contact. Chaotic Moon est une startup qui a beaucoup fait parler d’elle ces derniers mois, notamment dans la création d’objets interactifs ou connectés.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
Commenter depuis le forum
    Votre commentaire