Les mégots de cigarette pourraient être transformés en énergie verte

Ce n'est pas un secret, le tabac est mauvais pour la santé, et jeter ses mégots de cigarette est tout aussi nuisible à la santé de la planète. Chaque année, près de 6000 milliards de cigarettes sont fumées dans le monde, générant plus de 800000 tonnes de mégots de cigarettes. Ceux-là finissent trop souvent sous terre, dans les cours d'eau ou les égouts. Pourtant, des scientifiques ont découvert que ces mégots auraient un pouvoir énergétique intéressant : le stockage de l'hydrogène.

Les chimistes de l'Université de Nottingham ont découvert que jeter des mégots de cigarettes dans un système de carbonisation hydrothermale - un processus qui ne nécessite que de l'eau et de la chaleur - crée un produit carboné appelé hydrochar. Lorsque l'hydrochar est activé, il génère des carbones poreux riches en oxygène. Ces carbones ont une surface qui pourrait, en théorie, être utilisée pour stocker des volumes extrêmement élevés d'hydrogène. Lorsque le résultat est brûlé pour produire de la chaleur ou mélangé à l'air pour créer de l'électricité, son seul dérivé est l'eau, faisant alors de l'hydrogène un carburant alternatif et écologique.

Les chercheurs pensent que cette technique pourrait être développée dans le cadre de «l’économie de l'hydrogène», et pourrait ainsi, à terme, remplacer l’essence dans les voitures ou être utilisée comme combustible pour le chauffage. Mais les résultats ont surtout offert un aperçu intéressant d’une nouvelle façon de stocker de l'hydrogène en général. Cependant, ce travail n’est encore qu’à l'état de recherche et le moment n’est pas encore venu où les fumeurs pourront affirmer que leur habitude aide l'environnement...

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
Commenter depuis le forum
    Votre commentaire