Le MIT crée un écran de cinéma 3D sans lunettes

La 3D pourrait faire son grand retour au cinéma, grâce à une technologie moins contraignante développée au Massachusetts Institute of Technology (MIT). Les chercheurs de l’université viennent de présenter un nouveau type d’écran permettant de profiter d’une image en 3D sans lunettes et annoncée comme étant de qualité égale depuis n’importe quelle position dans la salle.

Les écrans proposant une image en 3D sans lunettes ne sont pas vraiment nouveaux, puisque même la Nintendo 3DS, sortie en 2011, en propose un. Mais ils ont généralement la particularité d’avoir un angle de vision assez restreint, ne permettant généralement qu’à une seule personne positionnée correctement de profiter du relief. Difficile d’introduire une telle technologie dans un cinéma, mais c’est pourtant le défi relevé par le MIT Computer Science and Artificial Intelligence Lab (CSAIL). Le prototype dévoilé par les chercheurs permettrait à tous les spectateurs de profiter de la même image en 3D, sans lunettes, et ce depuis n’importe quel siège.

Pour arriver à ce résultat, les chercheurs ont dû utiliser un arrangement complexe de lentilles et de miroirs pour créer un effet stéréoscopique visible depuis n’importe quel siège. Le MIT explique que cette technologie peut être appliquée facilement dans un cinéma à partir du moment où on connaît la position des sièges, ce qui signifie que les spectateurs seront dans une position fixe durant tout le film. Il devient alors possible de calculer l’angle de vue nécessaire pour créer l’effet 3D, et ce pour chaque siège d’une salle de cinéma. Il serait en revanche plus complexe de créer un même effet pour un usage domestique, la technologie imposant aux utilisateurs de ne pas bouger afin que leurs yeux puissent être alignés correctement avec l’image renvoyée, et ainsi profiter de la stéréoscopie.

Le prototype présenté par le MIT n’a pour l’instant rien d’un véritable écran de cinéma : il utilise un jeu de près de 50 lentilles et miroirs, pour projeter une image de la taille d’une feuille de papier. « Nous devrons encore déterminer si cette approche est viable financièrement », explique le professeur Wojciech Matusik, du MIT, « mais nous sommes optimistes quant au fait qu’il s’agit d’une avancée majeure dans le développement d’une technologie 3D sans lunettes ».

Du cinéma 3D sans lunettes au MIT

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
Commenter depuis le forum
    Votre commentaire