La CNIL dit non à la géolocalisation des voitures louées

Vous l’ignorez peut-être, mais certains loueurs de voitures équipent leurs véhicules de puces GPS, afin de pouvoir enregistrer leurs positions. Ces équipements, souvent exigés par les assureurs pour plusieurs types de voitures, permettent ainsi de pouvoir les retrouver en cas de besoin (non-restitution ou vol par exemple). Si cette pratique est légale, une utilisation excessive de la technologie n’est pas au gout de la CNIL (la commission nationale de l'informatique et des libertés) qui vient de sanctionner un professionnel pour ces raisons.

La société LocCarDream, un loueur spécialisé dans les voitures de luxe, s’est vu reprocher par un client ce dispositif, chargeant la commission de se pencher sur ce cas. Après enquête, il s’avère que le système de géolocalisation est actif en permanence sur les automobiles louées et que les clients ne se voyaient informés de la présence du dispositif que d'une manière orale.

Cet usage a été jugé excessif par la commission, qui a d’ailleurs noté que le logiciel de géolocalisation de la société, donnant accès à l’ensemble des données relatives aux positions des voitures et donc de leurs clients, n’était protégé que par un mot de passe qui n’avait pas été changé depuis plus de deux ans. LocCarDream a alors été condamné à une amende de 5 000 euros.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
    Votre commentaire