Google condamné pour contrefaçon

Google videoGoogle vient d’être condamné à verser 30 000 euros de dommages et intérêt aux producteurs et auteurs d’un film piraté sur Google Vidéo.

Le film avait été mis en ligne sur la plateforme par un internaute, puis a été retiré après que la production ait rappelé à l’ordre à plusieurs reprises, pour enfin porter plainte.

Un film entier sur Google

Le film, « Les enfants perdus de Tranquility Bay », de Jean-Robert Viallet et Mathieu Verboud, s’est retrouvé sur Google Vidéo environ un mois après son passage sur la chaîne France 2. La maison de production, Zadig Productions, avait alors demandé à plusieurs reprises à Google de retirer la vidéo. Alors que l’entreprise affirmait avoir supprimé le film de ses serveurs, Zadig Productions a une nouvelle fois constaté qu’il était accessible, et a fini par déposer une plainte.

Le Tribunal de Grande Instance de Paris a rendu son verdict le 19 octobre dernier, et a condamné Google à verser 20 000 euros de dommages et intérêts à la maison de production. Les deux auteurs du film recevront chacun 5 000 euros de dédommagement de la part de Google.

Notre avis : une fois encore, c’est le site qui est incriminé pour contrefaçon, alors que l’internaute à l’origine de la vidéo ne semble pas inquiété. Google n’a d’ailleurs pas fini d’entendre parler de ce genre d’affaires. Le site est déjà sorti de plusieurs affaires du même genre (voir Google video : 300 films effacés !). Un autre procès s’ouvrira bientôt à Paris pour un motif similaire, à savoir la diffusion du film « Le monde selon Bush » sur Google Vidéo.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
9 commentaires
Commenter depuis le forum
    Votre commentaire
  • calfou
    ben ouè et dire qu'avant on piratait a l'œil avec nos magnétoscope et personne ne disait rien!!

    Qui na jamais demandé a quelqu'un qui avait canal prout de lui enregistrer un film qui passait car lui n'avait pas canal!! C'était déjà du piratage et personne n'a jamais rien dit!!!
    0
  • yugone
    Il y a quelque chose que je ne comprend pas. Si un film passé dans le domaine public, il reste dans le domaine public, tout un chacun peut enregistrer un film qu'il voit à la télé. Le fait de mettre un film sur internet permet seulement à ceux qui n'ont pas pu ou qui n'ont pas moyen d'enregistrer le film de pouvoir le voir. Qu'il y ait sanction sur un film pas passé à la télé je comprends, mais on paye une redevance pour voir la TV (de plus le film est passé sur France 2, chaine publique), donc tout un chacun devrait avoir le droit et la possibilité de le regarder.
    NBC permet gratuitement au monde entier de voir les séries qui passent sur son antenne mais les chaines françaises en sont encore bien loin, ainsi que la justice française (qui ne fait que appliquer la loi), aussi messieurs les députés bossez un peu...
    0
  • geloblackeagle
    Le fait de mettre un film sur internet permet seulement à ceux qui n'ont pas pu ou qui n'ont pas moyen d'enregistrer le film de pouvoir le voir.


    La VOD ça existe^^
    0