Xbox One : une manette à 100 millions de dollars

La Xbox One de Microsoft est sur le point de sortir (plus que 3 jours à attendre). Nouveau processeur, nouvelle puce graphique, nouvelle Kinect, nouveau design, nouvelle interface... les innovations de cette console se comptent par dizaines. Néanmoins, il y a un accessoire qui n'a connu que quelques changements mineurs par rapport à la précédente version de la console. Cet appareil, sans lequel les joueurs seraient totalement perdus, c'est la manette. Et pourtant, Microsoft aurait dépensé pas moins de 100 millions de dollars pour l'améliorer.

Le site VentureBeat a obtenu quantité d'informations de la part de Microsoft et de deux ses employés, Zulfi Alam et Quintin Morris. Au cours de cet entretien, on apprend notamment que Microsoft a envisagé d'intégrer un diffuseur  d'odeurs à son dispositif de contrôle. Les ingénieurs de Redmond ont également travaillé sur une manette disposant d'écouteurs, et même d'un picoprojecteur. Il a été également question d'y intégrer un capteur photo/vidéo, à l'instar de celui de la Wii U, mais l'idée a été abandonnée, car jugée redondante avec Kinect. Au final, Microsoft a donc investi 100 millions de dollars dans la recherche et le développement d'un nouveau contrôleur de jeu. Le design de la manette aura quand même exigé 200 prototypes et plus de 500 personnes y ont participé.

Mais finalement, aucune de toutes ces idées n'a été retenue et Microsoft a fait machine arrière en reprenant et améliorant très légèrement le contrôleur de la Xbox 360. Saura-t-il séduire à nouveau les joueurs du monde entier, lui qui a contribué à la bonne réputation des deux modèles précédents de consoles de Microsoft ? Réponse dans quelques jours...

Lire : Xbox One vs PS4, le match des consoles

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
1 commentaire
    Votre commentaire
  • FMaz
    Ah la peur d'être différent...
    C'est pour cette raison que le Indie game déteste les gros studios qui font des jeux tous pareils.

    On dira ce qu'on veux au sujet de Nintendo, mais je leur lève mon chapeau pour, au moins, essayer de faire les choses différemment et d'innover.
    0