La taxe sur la copie privée ne baissera pas

Pas pour l’instant en tous cas, contrairement à ce qui était prévu.
Vous faites peut-être vous aussi partie de ceux qui trouvent l’iPod nano trop cher, et qui trouvent ce prix d’autant plus injustifié en comparaison du tarif américain qui s’avère bien plus bas.
Ce prix, nous le devons à cette fameuse taxe sur la copie privée dont nous entendons de plus en plus parler en ce moment.
Cette taxe devait être revue à la baisse, non seulement pour ce baladeur, mais également pour tous les lecteurs MP3 utilisant une mémoire flash.

Ainsi, les tarifs se seraient vus plus harmonisés et la taxe aberrante de 51,44 € pour 4 Go (alors que l’iPod est taxé 23,93 pour 60 Go, disque dur oblige) se serait vue réduite.
Mais il semblerait que ce doux rêve n’en reste un pour encore un moment puisque les, discussion attendues en vue de la réduction des taxes n’ont finalement pas à proprement parler eu lieu...

Pas assez pour la fête...

Hier, le jeudi 13 octobre 2005, étaient convoqués au ministère de la culture à Paris les 12 représentants de la filière musicale et leurs 12 opposants, six représentant les industriels et six représentants les consommateurs.
La totalité des représentants de la filière musicale attendus étaient présent, mais il n’ont pu discuter qu’avec un seul des 12 autres invités, qui fut finalement le seul à s’être présenté, et qui représentait les consommateurs.

La situation bloquée pour l'instant

"Pour décider [d'une harmonisation des taux] encore faut-il que les membres de la commission remplissent la mission qui leur a été confiée par le législateur", affirme Pascal Rogard, président de la Société des auteurs et compositeurs dramatique, qui n’a alors pas hésité pour exposer son point de vue.
De son côté, l’UFC-que choisir, en la personne de Julien Dourgnon, explique qu’il faut que "la loi sur le droit d’auteur qui doit être étudiée en décembre mette fin à l’insécurité juridique totale qui existe pour l’instant en matière de téléchargements".
En attendant, ils ne se rendront pas à la commission...

La situation est donc encore loin d’évoluer, et les acheteurs de baladeurs (notamment d’iPod nano) devront continuer à les payer surtaxés avant de voir un jour les choses changer.

Source : Ratiatum
Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
2 commentaires
    Votre commentaire
  • daouid
    51,44 € pour 4 Go Rien que ca ?
    TAXE POWER
    0
  • Servietsky@IDN
    en parlant de taxe, il n'y a pas que la filière musicale qui abuse, en france un dvd vierge vaut environ 3€ (30€ les 10) alors qu'en allemagne c'est plutôt 15€ les 25 (de marque), sachant qu'il y a 1,27€ de taxe par DVD il reste 1,73€ pour tout le reste (dont les 19,6% de TVA), la marge du distributeur etc... au final on a d'un côté un DVD de marque à 60 centimes, de l'autre un DVD (pas toujours de marque) à 1,73€, presque 3 fois plus cher, pour la même chose, alors j'aimerais que l'on me dise où part tout cet argent, elle a bon dos la taxe.
    0