Cora : le taxi aérien sans chauffeur va voler en Nouvelle-Zélande

Kitty Hawk donne des nouvelles de Cora, son taxi aérien destiné au transport de personnes sans pilote. Le New York Times indique que Kitty Hawk va annoncer un accord avec la Nouvelle-Zélande pour effectuer ses essais pratiques sur son territoire.

Société appartenant à Larry Page cofondateur de Google et actuel PDG d’Alphabet, Kitty Hawk avait déjà présenté Flyer en 2017, une sorte de moto volante. Plus fini, son autre projet aéronautique semble plus à même d’être commercialisé. Cora sera utilisé à des fins professionnelles. Aucune chance pour un particulier d’en acheter un exemplaire. 

Doté de 12 rotors, il décolle à la verticale, tout comme un hélicoptère. Un avantage qui lui permet de se passer d’une piste dédiée. Une fois en l’air, une seule hélice propulse Cora à une vitesse de croisière d’environ 180 km/h. Il peut voler ainsi jusqu’à une altitude de 3000 pieds (900 mètres). Son système autonome est garanti par de multiples sécurités. Trois ordinateurs le pilotent indépendamment. Si l’un tombe en panne, les deux autres peuvent poursuivre le vol. Idem pour les rotors qui peuvent s’épauler. Enfin, si rien ne va plus, un parachute se déploie et permet de poser les 11 mètres d’envergure de Cora en toute quiétude.

Pensé pour embarquer deux passagers, cet aéronef est entièrement électrique. Ses batteries lui permettent de parcourir une distance de 100 km en vitesse de croisière.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
Commenter depuis le forum
    Votre commentaire