Créer une cornée imprimée en 3D : une équipe de scientifiques est en train de relever le défi



Une équipe de chercheurs a partagé sa découverte dans la revue Experimental Eye Research. Créer une encre suffisamment fine a été un véritable défi. Selon les précisions fournies par Che Connon, elle devrait être à la fois mince et rigide. Pour obtenir la bonne consistance, ils ont combiné trois ingrédients : une gélatine appelée alginate, des cellules souches extraites de la cornée du donneur et du collagène. La création de la matrice était également difficile. Les scientifiques ont photographié le globe oculaire d’un volontaire à l’aide d’une caméra spéciale. Lorsque le modèle 3D fut prêt, l’équipe a envoyé le gabarit à l’imprimante. Le résultat final ressemble à une lentille de contact souple.

Un espoir pour les aveugles

Selon l'Organisation mondiale de la santé, près de 5 millions de personnes dans le monde sont aveugles suite à un dommage de la cornée. Aujourd’hui, la principale solution consiste à remplacer le tissu endommagé par un autre provenant d’un donneur décédé, mais le nombre de donneurs est largement insuffisant par rapport à la demande.

Cette technique ouvre de nouvelles perspectives. Certes, les dons restent indispensables, mais au lieu de sauver un seul individu, une cornée saine permettrait de sauver 50 autres grâce à l’impression 3D. Cependant, le résultat est imparfait, ces cellules artificielles sont encore loin du globe oculaire humain. Par ailleurs, pour des raisons de sécurité, des tests sur les animaux seront nécessaires.

>>> Des chercheurs copient les cellules du cerveau pour améliorer leur IA

Une cornée imprimée en 3D

Posez une question dans la catégorie News du forum
Soyez le premier à commenter
Commenter depuis le forum
    Votre commentaire