Dieselgate : au tour de Daimler d’être pris dans la tourmente

Daimler, qui fabrique des berlines et utilitaires Mercedes, va devoir retirer 40 000 camionnettes Vito de la circulation à la demande des autorités allemandes. Celles-ci soupçonnent des irrégularités dans les tests d’émissions de gaz polluants de ces véhicules roulant au diesel.

En plus des 40 000 Vito rappelées en usine, 80 000 Mercedes Class C seront aussi testées. S’il s’avère que ces berlines présentent les mêmes disparités entre les mesures et la réalité, les enquêteurs pourraient en conclure qu’il s’agit bel et bien d’une manipulation systématique des chiffres. Le début d’un nouveau « Dieselgate » pour Daimler ?

Le constructeur allemand nie vigoureusement toute intention de fraude et affirme qu’il fera appel de la décision. Le diesel a de moins en moins la côte sur le continent européen, et le Dieselgate de Volkswagen a effectivement coulé les ventes de ce type de véhicules. De nombreux constructeurs automobiles ont compris le signal et se tournent vers la création de voitures électriques. L’affaire Daimler serait-elle le dernier clou dans le cercueil des moteurs diesel ?

>> À lire : Porsche double la mise sur les voitures électriques
>> Plus : Norvège : plus de la moitié des voitures vendues sont électriques ou hybrides

Posez une question dans la catégorie News du forum
Soyez le premier à commenter
Commenter depuis le forum
    Votre commentaire