Debian Sarge finalisé enfin disponible !

Infos-du-Net.comLes mythes et les légendes ont toujours une origine réelle. Que ce soit le monstre du Loch Ness ou bien le Déluge, tous ont une origine en phase avec la réalité, mais qui nous échappe. Bien plus jeune que l'Histoire de l'Humanité, l'Histoire de l'Informatique a elle aussi ses mythes et ses légendes.

Par exemple, l'éternelle mort annoncée du géant Intel. Parmis les légendes, on peut relever Duke Nukem Forever. "When it's done", est l'unique réponse assénnée par 3D Realms à propos de la question fatidique : "quand sort Duke Nukem Forever ?". Appelons-le le WID, ou syndrôme Duke Nukem Forever (DNFE).

Ce syndrôme ne se retrouve pas que chez 3D Realms. En fait, il existe chez tous ceux qui préfèrent livrer un travail fini le plus proche de la perfection plutôt que de livrer dans les temps et sortir 4 patchs 2 semaines après. Au fin fond de la forêt épaisse des trolls perdus, existait une mine incroyable de trolls pour les débats trollesques. Malheureusement, les trolls manient les épées Durandil, reconnues pour leur perfection quant à la tranche.

Et ce qui devrait arriver arriva : un troll fini par se suicider. Le premier à le faire, fût le fameux troll "yastsapusaipalibre" (Yast est le gestionnaire de configuration de la distribution SuSE). De nombreux trolls ont suivit, marquant le début d'un véritable suicide collectif digne des pires sectes appocalyptiques.

Puis vint le jour de la révélation. Il ne doit en rester qu'un. Le troll par excellence. Celui qui par delà les mers et les monts avait sû résister aux assauts du temps. Il s'agit bien entendu du très célèbre troll "Debian sarge sort y'a 3 semaines". Les releases-managers de l'association à but non lucratif Debian ont la terrible tâche de vous annoncer la mort de ce fameux troll.

Il est décédé ce 6 juin 2005, aux environs de 22h30, heure de Paris, par l'annonce officielle de la sortie de la nouvelle version 'stable' de la distribution Debian : Sarge. Une nouvelle version qui vient à point nommé remplacer au pied levé la célèbre Woody, qui est restée la distribution 'stable' pendant presque 3 ans. Sortie officiellement le 19 juillet 2002, sa descendante était attendue avec impatience.

Notons qu'il semble que les premières images CD ont commencées à être disponibles dès la nuit de samedi à dimanche, mais que l'annonce officielle n'a été faite qu'il y a à peine 30 minutes. Probablement le temps laissé aux serveurs FTP de se synchroniser, pour éviter de perdre en plus de ce célèbre troll de nombreuses machines, victimes de la barbarie intense et non moins violente de tous ses utilisateurs assoiffés de nouvelles versions. Un des derniers trolls encore debout reste cependant "Java sapusaipalibre". Gageons que celui-ci risque de finir centenaire.

Cette version 3.1 de Debian GNU/Linux est donc livrée avec les dernières évolutions (stables au sens de Debian) en matière de logiciels : KDE 3.3, Gnome 2.8, GNUstep, XFree86 4.3.0, The Gimp 2.2.6, Mozilla 1.7.8, Galeon 1.3.20, Mozilla Thunderbird 1.0.2, Firefox 1.0.4, PostgreSQL 7.4.7, MySQL 4.0.24 and 4.1.11a, GNU Compiler Collection 3.3.5 (GCC), Linux kernel versions 2.4.27 and 2.6.8, Apache 1.3.33 et 2.0.54, Samba 3.0.14, Python 2.3.5 and 2.4.1, Perl 5.8.4, et plus encore...

La sécurité n'est bien évidemment pas oubliée, avec les logiciels OpenSSH ainsi que GNU Privacy Guard (GPG). À ceux qui s'offusqueraient de la présence de l'ancêtre XFree86, il faut qu'ils sachent tout d'abord que le XFree86 de Debian est patché de partout avec Xorg, et que Debian attend la modularisation totale de Xorg (prévue pour la version 7.0) pour l'intégrer.

Comme à l'accoutumée, la mise à jour depuis Woody ne posera aucun problème, ceci étant une des forces de cette distribution mythique s'il en est.

Notez également que Debian est disponible sur de nombreuses architectures, et que c'est probablement le système d'exploitation disponible sur le plus d'architectures après NetBSD (qui lui est disponible sur 55 architectures à l'heure actuelle), avec ses 10 architectures, qui sont : Motorola 68k (m68k), Sun SPARC (sparc), HP Alpha (alpha), Motorola/IBM PowerPC (powerpc), Intel IA-32 (i386), Intel IA-64 (ia64), HP PA-RISC (hppa), MIPS (mips, mipsel), ARM (arm), IBM S/390 (s390).

Certains peuvent s'émeuvoir de ne point voir apparaitre dans cette liste l'architecture x86_64. C'est normal, pour le moment, Sarge n'est pas distribuée officiellement avec ce support inclus. Cependant, cela devrait arriver dans les futures mises à jours, et il existe déjà un port AMD64 de Debian GNU/Linux.

Mais au delà de ceci, Debian, c'est également un état d'esprit, une "méta-distribution". Nombre des développeurs de Debian permettent la résolution de bugs, grâce à leurs retours. Debian c'est deux DVD plus un CD de logiciels libres. Debian, c'est avant tout une distribution à visée non commerciale, et avec une éthique clairement en faveur du logiciel libre, notamment grâce à son contrat social (disponible en Version Originale en anglais ou en français). Debian c'est enfin la base de nombreuses distributions non moins populaires : Knoppix, Morphix, Ubuntu, et tant d'autres.

Pour installer Debian, vous avez le choix : L'installation classique à base de CD/DVD, ou bien, la NetInstall. L'avantage de cette dernière est de ne vous solliciter que 110Mo environ à télécharger, à graver, à partir desquels vous lancez l'installation, et ensuite vous installerez l'ensemble de la distribution via internet. Cette dernière est recommandée aux possesseurs de lignes ADSL : une installation typique de Debian de cette manière requiert environ 2h, téléchargement, dépaquetage et installation compris, avec une simple ligne ADSL 1Mbit.

Enfin, anecdotiquement, signalons que Debian ne se limite pas à l'utilisation du noyau Linux, puisqu'il est possible d'utiliser les noyaux FreeBSD, NetBSD ou encore le petit dernier : Hurd (l'implémentation avec le micro-noyau Mach).


Source : Communiqué Debian.org
Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
14 commentaires
    Votre commentaire
  • AsMoDaiii
    Je ne ferais que citer un utilisateur de usenet:
    Citation:
    Nous sommes en 2005, et un grand projet de logiciel libre
    vient de rejoindre NetBSD dans le ridicule en diffusant encore XFree86
    quand tout le monde est passé intelligemment à X.Org.
    0
  • lissyx
    bah c'est lui qui est ridicule, puisque Debian attends uniquement la fin de la modularisation de Xorg pour l'intégrer (changer de gestionnaire X c'est pas trivial, et quitte à le faire, autant gagner en modularité, puisque de toute façon avec la 7.0 il faudrat encore tout refaire).
    0
  • stayo
    je me suis surprisa tout lire, en y connaissant pas un mot...
    mais l'humour sur les troll m'a fait sourir, chose qui n'ai pas aisé a une heure pareil de la matinée :-)
    j'ai également apris pas mal de choses (forcément en partant de rien :-o )

    superbe news complète ponctuée d'humour, comme à ton habitude :-)
    0