Fibre optique : l'ARCEP dévoile les règles du jeu

Les joies de la fibre optiqueJusqu’à présent il restait encore de nombreuses zones d’ombre dans la mise en place et le déploiement de la fibre optiqueUne fibre optique est un fil de verre ou de plastique. Son diamètre est très fin et dispose d’un propriété intéressante : conduire la lumière. Entouré... en France. L’ARCEP vient de rendre public ce matin ses recommandations, après consultation des différents acteurs.

Ainsi, l’ARCEP invite à la conclusion d’accords de mutualisation l’ensemble des opérateurs afin de tester grandeur nature les différentes solutions à l’échelle de quelques grandes agglomérations.

Pour une entente cordiale des opérateurs

Rappel. La LME (Loi de modernisation de l’économie) du 4 août 2008 pose un principe de mutualisation pour garantir la concurrence dans le très haut débitLa bande passante telle qu’utilisée lorsque l’on parle de réseau définit la quantité d’informations numériques que le réseau permet de faire transiter... sans multiplier les intervenants dans la propriété privée. L’opérateur qui installe la fibre dans l’immeuble doit ainsi pouvoir répondre aux demandes d’accès des autres opérateurs sur la partie terminale du réseauLAN est l’acronyme du terme anglais Local Area Network, que l’on peut traduire en fraçais par Réseau Local. Sa définition consiste en un ensemble d’or....

De fait, France Télécom propose désormais aux autres opérateurs l’accès à ses fourreaux, dans des conditions transparentes. Dans ses recommandations, l’ARCEP préconise par ailleurs que le premier opérateur équipant un immeuble propose aux autres opérateurs de poser des fibres supplémentaires pour leur compte sur la partie terminale. Enfin, l’Autorité précise qu’elle sera vigilante à ce qu’aucun opérateur ne dispose d’avantages injustifiés dans le déploiement de la fibre.

Le déploiement de la fibre optique représente un immense investissement, à long terme. De nombreuses incertitudes demeurent toutefois à ce stade sur les coûts d’investissement et d’exploitation, ce qui justifie que les opérateurs jouent tous aux mêmes règles du jeu.

Free se félicite de ces recommandations

Xavier NielPar voie de presse, Free déclare adhérer à ces recommandations, notamment la pose de fibres supplémentaires à la demande d’un autre opérateur et financée par ce dernier ainsi que la présence d’un opérateur d’immeuble unique fournissant l’ensemble des prestations du point de mutualisation jusqu’à la prise de l’abonné.

Le FAI propose désormais à l’ensemble des opérateurs de se rapprocher pour formaliser l’accord qui permettra d’apporter au plus vite la fibre optique aux foyers français. Reste à savoir si les autres répondront d’une manière aussi spontanée...

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
5 commentaires
Commenter depuis le forum
    Votre commentaire
  • H-hich
    Tiens j'aurai appelé l'article "comme toujours l'ARCEP se reveille 2 ans trop tard" m'enfin c'est toujours une bonne nouvelle, et ca risque d'accelerer un peu les choses.
    0
  • Anonyme
    Bonne nouvelle ? J'ai peut-être pas tout compris... mais quel opérateur aura envie de câbler pour ses concurrents ? Cela ne risque-t-il pas de geler le câblage ? Merci de m'éclairer.
    0
  • Anonyme
    Je pense que le câblage va être pris en charge par un FAI quelconque (celui qui aura surement la première demande) et qu'ensuite les autres FAI payerons celui-ci si ils veulent se raccorder au même câble... enfin ma déduction. Mais bon si c'est çà, je vois déjà celui qui se trouve dans une ville perdu qui n'aura jamais accès à la fibre optique lol

    Bruce Lee Story
    0