France Télécom : la vidéo qui met Lombard dans l'embarras

Décidément, tout se sait sur Internet. Alors que Dider Lombard est depuis plusieurs semaines en première ligne dans l’affaire des suicides à France Télécom, le P.D.G. de l’entreprise se retrouve dans une vidéo diffusée récemment, dans laquelle on peut le voir mettre la pression sur ses employés.

"La pêche aux moules, c'est fini !"

Cette vidéo, qui fait le tour du Net depuis peu, ne manque pas de créer la controverse partout où elle passe. On y voit Didier Lombard au micro de ce qui semble être une réunion générale chez Orange, le 20 janvier dernier. Il y parle notamment de la crise économique qui touche le pays depuis près d’un an : « On ne sait pas bien ce qui va se passer. Il va falloir qu’on s’adapte à la réalité qui va se présenter vers nous avec une rapidité encore plus grande ».

Outre l’inquiétude face à la crise, ce sont surtout les propos concernant directement les employés qui créent la controverse : « Ceux qui pensent qu’ils vont pouvoir continuer à être sur leur sillon et pas s’en faire, tranquilles se trompent. Y compris les populations qui ne sont pas à Paris, qui pensent que la pêche aux moules est merveilleuse... Eh bien c’est fini ! »

Des propos qui font débat, et qu’un porte-parole d’Orange, contacté par Mediapart, tient à nuancer : « C’est un homme qui s’adresse à des chercheurs du centre de recherche de Lannion, dont lui-même est issu ». Il explique qu’il s’agissait d’une « blague entre camarades de Polytechnique. La pêche aux moules est une allusion à la Bretagne, il ne s’agissait pas de stigmatiser les fonctionnaires. » Il précise par ailleurs que ces images n’avaient pas vocation à être diffusées publiquement et auraient dû rester privées, tout comme la réunion dont il y est question. Rien n’explique donc comment cette vidéo, diffusée par Mediapart, a pu se retrouver en ligne.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
27 commentaires
Commenter depuis le forum
    Votre commentaire
  • maitrekanter59
    Ca ne leur fera pas de mal de se bouger un peu le c**
    Le même genre de discours existe dans bien d'autres entreprises et on n'en fait pas un fromage pour autant.
    -2
  • Sundevil
    En gros ils bougent les féniasses de FT, je vois pas trop le problème. Il reste encore plein de "fonctionnaire" à FT donc ça leur fait tout drôle de devoir travailler un peu.
    -3
  • Anonyme
    c'est sûr, vive le suicide comme nouveau mode de management !
    -3