Des astronautes ont aidé Daren Aronofsky à filmer sa série sur la Terre



National Geographic Channel a diffusé le premier épisode de la série documentaire One Strange Rock. Une œuvre qui se démarque par la présence de séquences filmées à bord de la Station spatiale internationale par Paolo Nespoli, un astronaute italien. Le documentaire est réalisé par Daren Arofosky, un cinéaste connu pour ses nombreux films tels que Black Swan ou The Wrestler. Souhaitant montrer l’interconnexion entre la vie sur Terre, il a demandé à Paolo Nespoli de capturer quelques séquences depuis l’ISS. Lors de leur rencontre, l’astronaute a eu droit à un après-midi de formation afin de bien maîtriser le maniement de la caméra. Pourtant, une fois à bord, il a constaté que celle-ci ne fonctionnait pas correctement. Il a dû réaliser les différentes mises au point manuellement.

Le documentaire montre également la vie loin de notre planète, plusieurs séquences portent sur l’astronaute Peggy Whitson. Les images la montrent au moment de son réveil, pendant qu’elle se brosse les dents ou durant ses observations à partir de la coupole Cupola. Pour information, elle cumule 665 jours de vols habités, établissant ainsi un record parmi les cosmonautes américains.

Un documentaire axé sur la vie sur Terre

One Strange Rock comporte 10 épisodes, l’acteur Will Smith en assure la présentation. Le réalisateur veut démontrer combien la vie sur Terre est merveilleuse, équilibrée et interconnectée. Il a mis l’accent sur l’exhaustivité de son œuvre, les tournages ont été effectués dans 45 pays répartis à travers les 5 continents. 8 astronautes ont aussi participé  à ce projet. Diffusé le 26 mars, le premier épisode racontait la fabrication de l’oxygène, un élément essentiel à notre existence. 

>>> Lire aussi : Se mettre dans la peau de l’astronaute Thomas Pesquet, il y a une appli pour ça 

One Strange Rock

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
Commenter depuis le forum
    Votre commentaire