Les Français inquiets et perdus face à l'utilisation de leurs données personnelles

Un mode InPrivate dans Internet Explorer 8Un mode InPrivate dans Internet Explorer 8Alors que la problématique de la vie privée est désormais au cœur des préoccupations des internautes, Microsoft rendait public ce matin un sondage à ce sujet réalisé par TNS Sofres.

Six grands usages d’Internet

Pour Brice Teinturier, de l’institut de sondage, « le niveau d'inquiétude est élevé quant à l’utilisation des données personnelles ». Moins d’un Français sur deux considère qu’il est facile de maîtriser les données personnelles diffusées sur Internet. Cette impression de défaut de maîtrise contribue fortement au sentiment d’inquiétude des internautes. Si le mode de navigation privée disponible au sein des navigateurs est connu par 88 % des Français, seuls 58 % l’utilisent. Ce sondage laisse au final apparaître, six grandes familles d’internautes qui ont une gestion très différente de leurs données personnelles :

  • - Les éditorialistes (21 % des internautes français) diffusent beaucoup d’informations intimes et sont adeptes des réseaux sociaux. Ils sont issus de catégories sociales élevées.
  • - Les metteurs en scène (13 %) maîtrisent facilement leurs informations et aiment ainsi se donner un rôle. Ils généralement âges de 15 à 34 ans.
  • - Les exhibitionnistes (26 %) sont insouciants quant à la gestion de leur identité numérique. Souvent des femmes de 25 à 34 ans, leur exhibition est souvent due à une difficulté de maitrise technique.
  • - Les intermittents (18 %) sont généralement des ouvriers ou des internautes issus du monde rural. Ils diffusent très peu d’informations.
  • - Les 1.0 (11 %) sont plutôt représentés par des retraités ayant une utilisation basique du Net
  • - Les spectateurs (11 %) plus âgés que les 1.0, ils utilisent très peu Internet.

Un usage qui se modifie une fois la confiance établie

Pour le sociologue Jean-Claude Kaufmann présent à cette conférence de presse. Ces résultats démontrent un « paradoxe de la confiance ». Une fois habitué à Internet, l’utilisateur crée son propre univers dans lequel il se sent extrêmement vite en confiance. Selon lui « Internet reformule notre rapport à l’identité et à la vie privée. On ne dépose pas seulement des données personnelles, mais une part essentielle de soi. »

Dans le sens de plus de transparence et de maitrise, Marc Mossé, directeur des affaires publiques de Microsoft, identifie trois points essentiels. L’éducation reste l’un des points les plus importants de cette problématique. Microsoft communique sur ce sujet via son site dédié C’est plus Net. Deuxième axe : le « Privacy by design » comme le mode InPrivate au sein d’Internet Explorer 8 permettant de naviguer de manière anonyme. Enfin, la régulation a été notamment entreprise suite au courrier d’avertissement envoyé par le G29 (le groupement des CNIL européennes). Microsoft a ainsi accédé à ses deux demandes principales : réduction de la conservation des données personnelles à six mois et anonymisation totale de l’adresse IP.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
3 commentaires
    Votre commentaire
  • bilox2000
    il y en a qui sont tranquilles: ceux qui ne se sont pas bêtement inscrit dans les réseaux "sociaux" (qui finissent par un saoulage de gueule géant et une perte d'emploi pour critique envers l'entreprise)
    1
  • shooby
    Donc la crainte numéro 1 des internautes n'est plus de se faire pirater leurs données ur un e-commerçant ?
    0
  • Taz6700
    Comme dit bilox2000 il y a aussi une part d'internautes qui utilise beaucoup internet et les réseaux sociaux sans pour autant diffusé des informations (en connaissant les risques de le faire).
    0