Le Drone fight Club : l'arène pour les drones

Les drones deviennent un véritable phénomène et ouvrent la voie à de nouveaux types de sport. L’Aerial Sports League (ASL) a notamment initié des combats de drones en parallèle avec des concours de design. La ligue a répondu présente lors de la dernière édition du Maker Faire, événement créé par le magazine américain Make.

Si l’ASL organise régulièrement ses batailles en plein air, elle a fait une exception lors du Maker Faire. C’est une zone limité par un grillage qui a ainsi servi d’arène aux participants venus s’affronter pour une démonstration au grand public. L’objectif est simple : abattre le drone de l’adversaire en trois manches. Un match fait intervenir deux équipes et demande un savoir-faire technique en plus de la dextérité du pilote. Quand un drone est abattu, l’équipe le répare en moins de 90 secondes pour qu’il reprenne le combat. En cas de défaillance, la victoire revient à l’adversaire. 

Pour la ligue, l’avenir reste cependant incertain en raison de la législation californienne stipulant qu’« une personne ne doit pas armer un avion piloté à distance ou manœuvrer un avion piloté à distance ».

>>> Voir le [Test] Faut-il craquer pour le Spark de DJI, le drone qui se contrôle par gestes ?

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
Commenter depuis le forum
    Votre commentaire