Ce drone flexible résiste aux chocs

Insect-Inspired Mechanical Resilience for Multicopters

Les drones s’adaptent peu à peu à différents scénarios grâce à de nouvelles études. Désormais, il est possible de faire en sorte qu’ils ne laissent aucune trace une fois livrés à la nature. C’est le cas du drone biodégradable de l’agence américaine pour les projets de recherche avancée de défense (DARPA). Ils pourraient également résister aux chocs en adoptant une conception modulaire d’après une équipe de l’École Polytechnique Fédérale de Lausanne en Suisse (EPFL).

> > >  Voir le [Test] DJI Mavic Pro : que vaut le drone pliable de DJI ?

Les chercheurs suisses ont été inspirés par les guêpes dans leur étude. En effet, l’insecte présente des ailes dont la rigidité varie en fonction de la situation. En cas de choc, elles deviennent souples et amortissent l’impact afin d’empêcher la rupture. Les équipes de l’EPFL ont ainsi trouvé un moyen efficace pour absorber les chocs. Ils ont construit un drone composé de deux parties. La partie centrale se place au cœur de l’appareil et elle est équipée d’aimants qui immobilisent une cadre flexible. Cette dernière se détache des aimants lors de l’impact alors que des bandes élastiques la retiennent toujours à la structure.

L’EPF propose ainsi une autre alternative aux cages de protections massives utilisées sur certains drones industriels ou les gardes d’hélices des drones commerciaux.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
    Votre commentaire