Quand un drone s'écrase sur la grande roue de Seattle

Ce mercredi soir, un drone civil a heurté la grande roue de Seattle aux États-Unis. L’incident n’a pas fait de victime, mais le propriétaire de l’appareil est recherché par la police.

Le début de l’année 2015 fut marqué par le survol de Paris par des drones à plusieurs reprises. Des survols qui ont laissé envisager le pire aux forces de l’ordre, inquiètes d’espionnage ou de risques terroristes. Il faut dire qu’à Paris, le pilotage de drones civils sans autorisation peut être condamné d’un an de prison et de 75 000 euros d’amende. Heureusement, aucun accident n’avait été occasionné à l’époque.

Comparatif drones : comment choisir ? Lequel acheter ?

On ne peut pas en dire de même à Seattle, aux États-Unis. Ce mercredi, un drone a en effet heurté violemment la grande roue de la ville. L’accident n’a fait aucun blessé si ce n’est le drone lui-même, un modèle DJI Phantom 3, coûtant la bagatelle de 1100 euros. L’appareil a atterri à quelques mètres, sur la terrasse d’un restaurant, détruisant au passage une table en plastique et perdant quelques hélices. La grande roue de la ville a par la suite été arrêtée avant de reprendre sa ronde.

L’appareil a été remis directement à la police qui recherche actuellement son propriétaire. Comme le souligne le site Gizmodo, c’est justement pour ce type d’incident que les autorités américaines cherchent à faire enregistrer les différents drones achetés dans le commerce : « en enregistrant chaque drone civil de grande taille, les policiers pourront plus facilement retrouver leurs propriétaires ».

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
1 commentaire
    Votre commentaire
  • fmj999
    Une splendide "non-information" !!!
    0