e-constat : le constat auto numérique pour iOS et Android

Oubliez le constat papier. À l’occasion de son cinquantième anniversaire, le papier bleu se meut en une version numérique disponible sur Android et iOSdès le 1er décembre 2014.

Développée à l’initiative du groupement d’assureurs Euresa, qui comprend 14 assureurs issus de neuf pays de l’Union européenne, l’application e-constat permet de faciliter la rédaction d’un constat et d’améliorer sa rapidité de traitement.

Chacun son constat

Les véhicules en cause lors d’un accident peuvent chacun rédiger le constat sur leurs smartphones respectifs, sur un seul smartphone ou bien l’un sur smartphone et l’autre sur un constat papier. Tous les cas de figure sont pris en compte. Dans le cas de l’utilisation de deux smartphones, il suffit ensuite de scanner un QRcode pour lier les deux déclarations.

e-constat

Plus de 9 millions d’accidents ont lieu chaque année en France. Cela représente plus de 5 millions de constats rédigés. Un Français remplit en moyenne un constant tous les sept ans. 

Avec l’application e-constat, le conducteur a l’avantage de pouvoir remplir différentes informations au préalable comme ses données d’identité, ses informations d’assurance ou encore les caractéristiques de son véhicule. Autant de champs qui, saisis en amont, permettent d’achever le constat « en 6 minutes uniquement », d’après Euresa

L’application ne révolutionne pas le constat en tant que tel puisqu’elle affiche strictement les mêmes champs que la version papier. Quelques outils permettent de géolocaliser le lieu de l’accident sur une carte ou encore d’indiquer plus facilement sa cause. Il est aussi possible de dessiner un croquis sur le téléphone ou sur papier libre puis en prendre une photo. Des photos du lieu de l’accident et des impacts peuvent également être jointes au dossier numérique.Une fois l’ensemble des informations saisies, le constat est envoyé directement à l’assureur. L’utilisateur reçoit alors un SMS de confirmation ainsi qu’un mail reprenant son constat au format PDF.

En France dans un premier temps

E-constat sera disponible dès le 1er décembre. Elle ne sera alors fonctionnelle qu’en France, entre deux véhicules immatriculés sur le territoire et uniquement dans le cas d’un accident non corporel. Dans un second temps, en 2015, son expérimentation sera élargie à d’autres pays de l’Union européenne. Elle est actuellement déclinée en quatre langues : espagnol, français, italien et néerlandais. Euresa indique qu’elle sera totalement gratuite pour l’assuré. De plus, e-constat ne vient qu’en appui de la version papier qui continuera à exister et sera toujours grandement utile dans les zones blanches, soit les endroits non-couverts par les réseaux téléphoniques.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
    Votre commentaire