35 $ pour un 1 million de numéros de données bancaires

Un simple ordinateur?Andrew Chapman, un responsable informatique britannique, a fait un achat qui aurait pu se révéler particulièrement lucratif sur Ebay. Il s’agissait au départ d’un simple ordinateur à 35 $. Mais en explorant le disque dur, il a découvert les données bancaires, noms de jeunes filles et signatures d’un million de personnes.

Un simple oubli...

Ces données provenaient de grandes sociétés bancaires telles que American Express, NatWest ou encore la Banque royale d’Écosse. Elles provenaient d’une société hébergeuse de ce type d’informations, « Mail Source. » La firme n’a d’ailleurs aucune idée de ce que faisait cet ordinateur en vente sur Ebay. Mais il semble qu’il s’agit d’un simple oubli de la part des employés, qui l’auraient mis en vente sans avoir effacé le disque dur. Heureusement, Andrew Chapman n’a pas profité de cette manne financière pour s’acheter une villa avec piscine ou revendre les données à la mafia (voir l’article : BestWestern hacké par la mafia russe. Il l’a honnêtement signalé.

Un évènement pas si isolé

Cet évènement avait inquiété les clients des banques concernées, mais Mail Source a assuré qu’il s’agissait d’un problème isolé, donnant l’impression de bien contrôler la situation. Ironie du sort, le lendemain, le journal « The mail » révélait qu’un autre heureux utilisateur d’Ebay avait trouvé quelques 35 000 données bancaires dans un ordinateur acheté 6£ 99. Et des experts ont déclaré que ces deux ventes n’étaient que la partie visible de l’iceberg. Finalement, acheter des ordinateurs d’occasion, cela peut être une bonne affaire…

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
11 commentaires