Electric Jukebox : le streaming audio made in England

L’Electric Jukebox est un service de musique à la demande proposé exclusivement au Royaume-Uni avec un catalogue de plusieurs millions de morceaux, 29 pour être précis. Ce qui le différencie des autres plateformes de streaming musique comme Spotify ou Google Music, c’est qu’il fonctionne non pas sur internet et mobile, mais à l’aide d’une sorte de clé à brancher directement sur le port HDMI de l’écran TV et à connecter avec en Wi-Fi.

>>> Voir le comparatif : quels sont les meilleurs TV

Recherche de musique, mode lecture et choix de la sortie audio (compatible barre de son, home cinema, système AV, hifi)…, toutes les fonctionnalités peuvent-être commandées à l’aide d’un boîtier de contrôle sans fil, mais aussi par contrôle gestuel ou vocal, puisque l’Electric Jukebox est équipé d’un capteur de mouvements et d’un microphone.

Un petit nouveau dans le sillage de Spotify ?

Le concept a été présenté en 2015 et a obtenu l’appui de stars britanniques comme Robbie Williams, Stephen Fry, Alesha Dixon ou encore Sheryl Crow, car le système plug-play sur TV et son interface simplifiée Neon Broadway promettait de toucher tout le monde, y compris les personnes âgées qui pourraient avoir envie d’écouter la musique chez eux, en famille, mais qui ne sont pas forcément à l’aise avec la recherche internet et les listes interminables des interfaces mobiles.

Cependant, douze mois se sont écoulés et la compagnie conceptrice est restée très silencieuse au sujet du développement d’Electric Jukebox jusqu’à ce mardi 8 novembre, avec l’annonce de la mise en vente du produit à partir de minuit pour 169 £ sur Amazon, Argos et Selfridges. Ce prix inclut le gadget et un abonnement gratuit d’un an à partir de la date d’achat, après quoi l’utilisateur pourra souscrire un abonnement à 52 £ (1£/semaine).

Autrement dit, moins de la moitié des tarifs Spotify, Apple Music et Google Music.

Sheryl Crow – Démonstration Electric Jukebox

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
Commenter depuis le forum
    Votre commentaire